Swipe to the left

novembre 2017

Le frottement oculaire est-il une des causes du kératocône ?

Par Pierre Dencott 2 years ago 6422 Vues Pas de commentaires

Les frottements oculaires répétés sont reconnu depuis longtemps comme un facteur de risque pour le kératocône et que leur rôle dans la pathogenèse de la maladie a été largement sous-estimé.

Que signifie le kératocône?

Le kératocône est une maladie oculaire dégénérative qui se traduit par un amincissement et une perte de la sphéricité de la cornée qui prend alors la forme d'un cône. La cornée est la partie transparente à l’avant de l'œil qui couvre l'iris, la pupille et la chambre antérieure. La cornée réfléchit la lumière conjointement avec la lentille de l’œil. La cornée est responsable d'environ 2/3 de la puissance optique totale de l’œil. La vision est successivement menacée par l’apparition d’un astigmatisme irrégulier, d’une myopie évolutive et de possibles opacités cornéennes. Aucune étude génétique n’a permis d’identifier de mutation responsable du kératocône, et l’étude de gènes candidats demeure décevante. En l’absence de cause précise, le kératocône est considéré comme une pathologie d’origine multifactorielle, dont l’éclosion est favorisée par la conjonction de phénomènes environnementaux et d’un terrain génétique propice.


keratocone

Le kératocône débute habituellement durant l'adolescence ou au début de la vingtaine. Il peut y avoir des antécédents familiaux de kératocône, mais cela est assez rare. Le kératocône est fréquent chez les patients atteints de dermatite atopique, de maladies du tissu conjonctif, de rétinite pigmentaire ou du syndrome de Down.

Le kératocône : une pathologie d’origine mécanique

Tout comme une distension excessive du ligament de la cheville peut provoquer une entorse, les frottements oculaires chroniques peuvent réduire la résistance biomécanique du treillis des fibres collagènes du dôme cornéen, et conduire à la déformation de celui-ci. Ce mécanisme biomécanique est plus à même de rendre compte de la disparité entre l’atteinte des yeux droit et gauche (les patients se frottent souvent plus un œil que l’autre), et la nature focale du kératocône, qui a récemment été mise en évidence.

Le frottement oculaire s’agit certainement de la plus grande prévalence du Kératocône. Il est souvent associé à un terrain atopique (Allergique), eczéma, asthme. Ce qui engendre des conjonctivites allergiques déclenchant des frottements oculaires réguliers. Il est donc conseillé au patient de les éviter tout en traitant localement l’allergie.

Comment soulager l’irritation et la démangeaison d’un œil ?

Les démangeaisons oculaires sont généralement causées par des allergies potentiellement irritantes, mais elles peuvent également être dues à la conjonctivite ou à la fatigue oculaire. Si vous souffrez de démangeaisons oculaires, vous frotter les yeux est l’une des pires choses que vous pouvez faire. Vous risquez d’aggraver vos symptômes en appuyant et en frottant la surface déjà irritée de vos yeux. Par ailleurs, vos mains risquent de propager les allergènes, ce qui ne fera qu’aggraver le problème. Évitez tout simplement de vous toucher les yeux. Ça signifie que vous ne devez pas vous maquiller les yeux quand ils vous démangent.

frotement yeux

Moyens de correction de la baisse de la vision

La cornée est déformée. Il faut lui redonner une forme régulière pour obtenir une bonne vision. Ni les lunettes (à distance de l’oeil), ni les lentilles souples (qui suivent les courbures de la cornée) ne peuvent corriger ces irrégularités. Seules les lentilles rigides perméables à l’oxygène vont rendre la face avant de l’oeil régulière en compensant le défaut de forme et permettre ainsi une amélioration de la vision. Elles sont le seul mode de correction possible. Les lentilles rigides sont un passage obligé non pas pour freiner l’évolution de la maladie mais pour corriger et améliorer la vision.

Prenez rendez vous avec un adaptateur pour découvrir les lentilles de dernières générations pour le kératocone :

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Stades du keratocone : quelles sont les options thérapeutiques ?

Par Sylvie Dencott 2 years ago 10786 Vues Pas de commentaires

Le kératocône correspond à une déformation de la cornée qui s’amincit progressivement, perd sa forme sphérique et prend une forme de cône irrégulier. Cette déformation, survenant souvent vers la fin de l’adolescence, engendre des troubles de la vision (vue brouillée et déformée et mauvaise vision de loin). Le kératocône atteint généralement les deux yeux, mais pas avec la même sévérité. L’évolutivité du kératocône est très variable d’un patient à un autre et il n’est pas certain que l’évolution passera par toutes les étapes de l’aggravation.

Stades d'évolution du kératocone :

Au cours de cette modification anatomique le kératocône peut être classé selon différents stades.

  • Stade I : Baisse d’acuité visuelle avec astigmatisme.
  • Stade II: La myopie et l’astigmatisme augmentent.
  • Stade III: Aggravation de la vision avec apparition d’une déformation visible de la cornée.
  • Stade IV: Amincissement de la cornée souvent associée à une perte de transparence (cicatrices ou opacités au sommet du cône).

Stades du keratocone

Moyens de correction du keratocone :

Stade 1 : kératocône débutant (K moyen > 7,50 mm)

Dans les premiers stades, le kératocône entraîne une vision floue (sensation de brouillard) et déformée (astigmatisme). Cette baisse de l’acuité visuelle est surtout ressentie en vision de loin (myopie) et souvent associée à une sensibilité excessive à la lumière (photophobie), à un éblouissement et à une irritation oculaire (yeux larmoyants). A mesure que le kératocône évolue, l’astigmatisme et la myopie s’accentuent. Comme la déformation de la cornée est irrégulière, la vision subit une grande distorsion. La vue est brouillée, comparable à ce qu’on voit derrière une vitre quand il pleut beaucoup.

31 oct. 2016 15:55:30

Les images peuvent même paraître dédoublées ou multiples. Les personnes atteintes de kératocône doivent changer souvent de lunettes, car celles-ci deviennent vite impuissantes à corriger l’astigmatisme.

Dans les kératocônes débutants, il est recommandé d’utiliser en première intention une lentille sphéroasphérique de diamètre standard (9,60 mm), avec un rayon (Ro) égal au K le plus plat. Le diamètre de la zone optique sera environ de 6mm à ce stade de la maladie. Si l’image fluorescéinique retrouve un appui trop net en périphérie avec une clearance insuffisante, une lentille sphéro-asphérique « spéciale kératocône » de plus forte excentricité pourra être envisagée afin d’obtenir un dégagement périphérique plus important.

Stade 2 à 4 (K moyen < 7,50 mm) : kératocône modéré et sévère

Au stade 2 et 3, lorsque la cornée est encore claire mais l'astigmatisme trop important pour être corrigé par une paire de lunettes (seules les lentilles rigides permettent à ces stades de conserver une vision efficace), on peut traiter le kératocône par la pause d'anneaux intracornéens.
Au stade 4, lorsque la vision n'est plus corrigeable par lentilles rigides, la cornée présente des opacités obstruant la qualité de vision. Il est nécessaire de réaliser une greffe de cornée. Dans ces stades avancés, la cornée se déforme et s’amincit tellement que des cicatrices apparaissent et l’opacifie, rendant la vision d’autant plus trouble. Mais comme l’évolution peut s’arrêter à tout moment, beaucoup de patients atteints de kératocône n’atteignent pas un tel stade.
- si le Ro calculé (d’après la formule présentée ci dessus) est supérieur à 7,6mm, la lentille de première intention sera le plus souvent une lentille « spéciale kératocône » sphéro-asphérique ;
- si le Ro calculé est inférieur à 7,6 mm, la lentille de première intention sera le plus souvent une lentille « spéciale kératocône » multicourbe. Il faut souligner que, lors de l’adaptation, pour des rayons de courbures inférieurs à 6,90mm, toute modification du Ro de 0,05 mm est source d’une modification de la puissance de la lentille d’environ 0,50D (et non pas 0,25 D). Pour les ectasies les plus importantes, le diamètre de la zone optique est bien souvent inférieur à 5 mm.
Dans les cas de non-amélioration du confort de port en LRGP après plusieurs semaines, une adaptation en piggy-back peut être envisagée. Une lentille journalière silicone-hydrogel jetable peut être préconisée. Le Ro de la LRPG se calcule sans lentille souple puis est aplati secondairement de 0,10 mm.

Adaptation du kératocône après cross-linking

Le cross-linking du collagène cornéen par riboflavine et UVA génère la production de radicaux libres permettant la formation de liaisons covalentes entre les fibrilles de collagène. L’objectif de cette procédure est de stopper l’évolution de la maladie. L’efficacité de cette technique a été prouvée par diverses études. Elle induit une diminution de la kératométrie et permet une amélioration de l’acuité visuelle dans un certain nombre de cas. Une adaptation en lentille de contact peut être réalisée dès la cicatrisation épithéliale complète. L’adaptation en LRPG suivra les règles d’adaptation précitées. Si le patient était déjà porteur de LRGP avant la procédure, une vérification de l’adaptation sera réalisée dès le premier mois afin de juger si elle est toujours adéquate (lentille éventuellement trop plate).

Prenez rendez vous avec un adaptateur pour découvrir les nouvelles lentilles kératocone :

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Le port des lentilles de contact en dix questions

Par Pierre Dencott 2 years ago 4271 Vues Pas de commentaires

Vous avez quelques petits problèmes de vue. Lunettes ou lentilles ? Vous hésitez encore mais on entend tant de choses à propos des lentilles… Quels défauts peuvent-elles corriger ? Mes yeux pourront-t-ils respirer ? Dencott vous aide à y voir plus clair en dix questions.

  1. Les enfants et les adolescents peuvent-ils porter des lentilles ?
  2. Vous vous demandez si votre enfant ou adolescent est prêt à porter des lentilles de contact ? Pour le savoir, il suffit d'observer comment il réagit face à ses autres responsabilités. Fait-il ses devoirs sans difficultés ? Est-il capable de garder ses affaires propres et bien rangées ? Nous serions certainement de bon conseil pour déterminer si votre enfant a l'âge de porter des lentilles de contact.

  3. Si je pratique un sport, pourrais-je utiliser des lentilles de contact ?
  4. Les lentilles de contact en sport procurent deux avantages : un confort immédiat et une vision parfaite sans déformation due aux contours des lunettes. Ainsi les lentilles de contact favorisent la performance et améliorent le bien-être des sportifs. Quel que soit le niveau de pratique et face aux nombreux inconvénients inhérents au port des lunettes les lentilles Onefit sont la solution visuelle idéale.

  5. Pourrais-je me maquiller si je mets des lentilles ?
  6. Habituellement les gens pensent que se maquiller et porter des lentilles de contact ne sont pas deux choses compatibles. C'est tout à fait Faux. Surtout lorsque vous respectez des conseils avisés sur cette question. :

    • Appliquez l’eyeliner au-dessus de vos cils au lieu de l’appliquer le long de votre paupière intérieure ou de la ligne des cils.
    • Mettez vos lentilles de contact avant de vous maquiller pour éviter de laisser du maquillage résiduel sur vos lentilles. N’oubliez pas de vous laver les mains et de les sécher avant de manipuler vos lentilles de contact !
    • Lorsque vous appliquez du mascara, ne commencez pas à la base de vos cils, mais par les extrémités.
    • Ne portez pas vos lentilles et n’appliquez pas de maquillage près des yeux si ces derniers sont enflés, rouges ou irrités. Demandez conseil à votre ophtalmologiste pour éviter des complications.
  7. Les lentilles de contact sont-elles remboursées par la sécurité sociale ?
  8. Les lentilles de contact ne sont prises en charge par l'assurance maladie que pour certaines affections, par contre la plupart des mutuelles proposent un forfait annuel de remboursement et ce, même si les lentilles de contact ne sont pas remboursées par la sécurité sociale.

    L'Assurance Maladie prend en charge les lentilles de contact, si ces dernières font l'objet d'une prescription médicale et correspondent à certains défauts de visions précises conformes à la nomenclature LPPR (Liste des Produits et Prestations Remboursables).

    En résumé le remboursement de vos lentilles de contact par la Sécurité sociale dépend donc du défaut visuel (défaut ne pouvant pas être corrigé par un port de lunettes) et non du type de lentilles.

  9. Quelles sont les principales contraintes des lentilles de contact sur mesure ?
  10. Les lentilles de contact ont aussi leurs inconvénients. Outre qu'elles exigent un nettoyage régulier, elles peuvent entraîner des petites irritations de l'oeil et déterminer des allergies au produit d'entretien. Plus rarement, elles peuvent déclencher des abrasions voire un oedème de la cornée si leur port n'est pas observé avec rigueur . Des examens ophtalmologiques réguliers permettent de vérifier que tout va bien.

  11. Les lentilles de contact sur mesure sont-elles faites pour moi ?
  12. Si vous décidez de porter des lentilles de contact, vous devez choisir les lentilles qui conviennent à votre mode de vie. Voici un guide qui vous aidera à faire votre choix. Certains critères sont à prendren en compte lors de la fabrication de vos lentiles de contact sur mesure :

    Diamètre =il correspond à la taille de la lentille et doit être en adéquation avec la taille de la cornée. Trop grand ou trop petit, il peut provoquer une gène importante.

    BC (Base Curve)=c’est le rayon de courbure de la lentille. Il doit avoir une forme adaptée à votre cornée pour vous apporter le meilleur confort. Un rayon trop grand rendra votre lentille instable ; un rayon trop petit entraînera un inconfort. Dans les deux cas, votre vision s’en trouvera amoindrie.

    Sphère =elle correspond à la correction, soit de la myopie (elle est alors précédée d’un signe « - ») soit de l’hypermétropie (elle est alors précédée d’un signe « »).

    Cylindre / Axe=ils corrigent l’astigmatisme. Ces deux valeurs sont liées et indiquent respectivement la valeur et la direction principale de votre astigmatisme.

    Matériaux : suivant votre profil et vos besoins, la qualité de larmes , mode de vie .

  13. Comment se déroule la periode d'essais des lentilles de contact ?
  14. Les essais des lentilles se passent sur plusieurs rendez-vous avec votre laboratoire au cours desquelles nous procèdons à :

    • Un examen de la vision et de la quantité et la qualité lacrémale.
    • Un diagnostic et l’élaboration des caractéristiques des lentilles de contact correspondant au type du trouble de vision du patient.
    • La remise des lentilles.
    • La vérification des lentilles sur les yeux du patient.
    • L’indication des horaires pour le port des lentilles (au début quelques minutes, puis quelques heures, puis…)
  15. Quel est le temps d’adaptation pour les lentilles ?
  16. Les lentilles de contact ont de multiples avantages mais exigent un temps d'adaptation . Les lentilles de contact comprennent plusieurs rendez vous au cours desquelles votre adaptateur va déterminer quelles lentilles seront les mieux adaptées à vos yeux et contrôler votre vision après la pose des lentilles.

    L’adaptation des lentilles de contact se déroule en plusieurs rendez-vous. Le nombre de séances dépend du type de lentilles que vous allez porter, de votre correction, de la complexité de l’adaptation.Il faut compter en moyenne au moins 1 mois d’adaptation.

    L’adaptation des lentilles souples, peut se faire en une semaine mais c’est un peu plus long pour les lentilles de contact rigides perméables aux gaz.

    Dans tous les cas, il faudra faire un contrôle après 3 à 4 semaines de port (contrôle de l’acuité visuelle, tolérance, larmes, stabilité et propreté de la lentille …).

    Ici la patience est de rigueur…Il est possible qu’après quelques semaines ou mois d’essai avec les lentilles souples, les résultats ne soient pas satisfaisants, dans ce cas vous serez probablement amené à essayer les lentille semi-rigide.

  17. Quels sont les effets possibles en phase d’adaptation ?
  18. En cours d’adaptation, différents symptômes peuvent apparaître ! En voici une liste exhaustive

    • Yeux rouges ou larmoyants.
    • Picotements Sensation de corps étranger.
    • Difficulté à manipuler les lentilles

    Bien entendu, si ces symptômes persistent et atteignent un niveau très désagréable ou intolérable, retirez vos lentilles et prévenez votre adaptateur !

  19. Les lentilles de contact peuvent-elles sortir de l’œil ?
  20. C’est très peu probable avec des lentilles de contact souples. Lorsqu’elles sont correctement adaptées à vos yeux, vos lentilles de contact doivent rester en place tout le temps. Même en de rares occasions où la lentille change de place, elle reste généralement sur votre œil jusqu’à ce que vous décidez de les retirer manuellement.

Prenez rendez vous avec un adaptateur :

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Nos marques