Swipe to the left

octobre 2018

Quels sont les types d'Appareillage Oculaire ?

Par Pierre Dencott 1 years ago 2365 Vues Pas de commentaires

Malgré le progrès et l’évolution de la chirurgie ophtalmique qui entraîne la baisse des cas de perte de l’œil, il arrive que des accidents de la vie quotidienne aboutissent à la perte fonctionnelle de l’œil. Ce type d'accident entraîne la perte de vue et impacte souvent l’esthétique de l’œil. Le problème se pose aussi avec certaines maladies (herpès oculaire, tumeurs, uvéite grave, glaucome non traité...). Le nombre d'éviscérations qui consiste à amputer l'intérieur de l’œil et donc de garder que la sclère, ou d'énucléation (on enlève totalement l’œil) ou d'exentération (on enlève tout le contenu de l'orbite), diminue donc.

Ce sera alors ensuite le rôle des ocularistes de notre laboratoire de vous équiper avec une prothèse oculaire à but esthétique; celle-ci permettra une vie sociale normale et le patient ne sentira plus le regard de l'entourage sur cet œil blanc et dévié qui ne lui sert plus à rien. Notre laboratoire accueille les patients monophtalmes : ils vont prendre l'empreinte de la cavité orbitaire, des photos de l'oeil adelphe pour pouvoir reproduire à l'identique la couleur de l’œil valide sur la prothèse.

Les types d'appareillage oculaire :

On peut décrire trois types d'appareillage oculaires : le verre scléral, les prothèses avec mobilité sur implants "corail" ou autres suivant le choix du chirurgien et enfin les épithèses pour orbite.

1) Le verre scléral

Les verres scléraux sont des coques de contact de grand diamètre qui passent en pont au-dessus de la cornée sans la toucher, et qui recouvre la sclère qui est la partie blanche de l'oeil. Ce verre scléral pour être souple ou rigide avec une correction optique ou pas .

Verre scléral prothétique, sclère opaque et pupille noire

Depuis le début de l'année nous avons mis au point un nouveau verre scléral de nouvelles générations pour un meilleur appareillage pour les patients.

lentille sclérale souple esthétique

Le verre scléral est une alternative prothétique qui se développe et permet maintenant d'équiper de nombreux cas sans envisager de chirurgie mutilante. Il s'agit d'une espèce de "verre" qui va recouvrir un œil atrophique et disgracieux. Le résultat d'appareillage par verre scléral lorsque la sensibilité de l’œil le permet, est excellent que ce soit psychologiquement pour le patient ou prophétiquement : moins d'écoulements conjonctivaux - aspect naturel discret très bonne mobilité - dans le temps absence d'énophtalmie et d'accentuation du creux sus tarsal.

exemple de realisation du verre sclérale par dencott

2) Les prothèses avec possibilité de mobilité sur implants .

Elles sont utilisées après des énucléations. Après avoir procédé à l'ablation de l'œil, le chirurgien pose dans ce un implant en corail (hydroxyapatite) dans la cavité orbitaire puis un conformateur. L’hydroxyapatite (HA) est un matériau poreux de synthèse à biocompatibilité optimale car facilement colonisable par les vaisseaux sanguins et fibroblastes. De fait, la fibrovascularisation « intègre » davantage l’implant dans l’organisme, diminuant de manière significative la probabilité d’infection ou de rejet. La hydroxyapatite est un dérivé du corail constitué d’hydroxyde de calcium et phosphate, substance déjà présence dans le corps humain.

Prothéses-Oculaire

La prothèse peut être posée un mois après l'intervention chirurgicale, une fois la cicatrisation confirmée par l'ophtalmologiste. Ce type de prothèse est surtout utilisé dans l’énucléation, positionné à l’intérieur de la capsule de Tenon alors qu’il est plus rare de l’utiliser dans l’éviscération. La HA n’est pas appropriée pour l’ancrage direct des muscles et ce type d’intervention nécessite toujours un revêtement en matière synthétique, auto-logue ou sclère de donneur ; elle est en outre difficile à mouler car sa très forte rugosité provoque un traumatisme direct des tissus avec un risque d’expulsion.

3) Des épithèses permettent de compléter un gros délabrement orbitaire

Les épithèses orbitaires remplacent l’oeil et l’orbite oculaire, aussi appelées épithèses orbito-palpébrales ou épithèses palpébroorbitaires, elles comprennent les paupières, la prothèse oculaire, les cils et les sourcils, elles sont réalisées en collaboration avec un oculariste. Une épithèse orbitaire est une indication pour la réhabilitation d'une malformation congénitale ou suite à une maladie (ablation d'une tumeur par exemple) ou après un traumatisme. La création d'une épithèse orbitaire comprend la prothèse oculaire (l'oeil de verre ou de résine peint et réalisé sur mesure par un oculariste), les paupières avec les cils, parfois les sourcils et le moyen de rétention, comme les aimants si l'ancrage est osseux.

Prenez rendez vous avec un de nos ocularistes sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Les avantages de lentilles progressives pour les presbytes

Par Pierre Dencott 1 years ago 2421 Vues Pas de commentaires

Avec l'évolution de l’âge survient généralement un effet de vieillissement de la vision, appelé presbytie. En vieillissant, les muscles permettant l’accommodation se fatiguent et la vision se détériore. Ce trouble, qui diminue la vision de près, est en réalité présent chez nous dès la naissance mais ne se déclenche que vers l’âge de 45 ans en moyenne. La focalisation de la vision de près se voit donc fortement baissée, et l’on peut corriger ceci grâce aux lentilles progressives. Quelque soit votre défaut visuel (myopie, hypermétropie ou astigmatisme), il est tout à fait possible de corriger la presbytie avec des lentilles progressives. Elles offrent une correction de la vue pour des distances différentes, ce qui signifie qu’elles peuvent corriger la vision de loin et la vision de près en même temps, de façon continue.

trouble de vision presbytie

Elles ont été développées pour corriger à la fois la vision de près et celle de loin. Les lentilles progressives corrigent les amétropies suivantes : myopie, l’hypermétropie et la presbytie.

Avantages des lentilles progressives :

Les lentilles de contact progressives présentent cinq principaux avantages pour les presbytes :

  • Contrairement aux lunettes, pour lesquelles les verres changent la correction entre le haut et le bas du verre, le principe pour les lentilles de contact progressives est celui de la vision simultanée entre vision de près ; vision de loin ; et vision intermédiaire. lentilles progressiveCes lentilles offrent une vision de loin et de près élargie. Les différentes corrections sont situées sur différents axes de la lentille, avec en général la correction de la vue de près au centre de la lentille, la correction de loin sur les bords, et la correction intermédiaire entre les deux. En fait c’est l’œil, et donc le cerveau, qui vont inconsciemment sélectionner l’image. Le champ intermédiaire permet ainsi un changement progressif et non brutal, et optimise donc un champ visuel meilleur, et une vision totalement claire. Pour simplifier, la correction augmente de façon graduelle au sein d’une même lentille.
  • Elles s’adaptent à vos activités et à votre mode de vie, elles sont donc vraiment adaptées aux sportifs.
  • Les avantages des lentilles de contact progressives sont la fluidité de la lentille et le confort de port.
  • Rapidité dans le temps d’adaptation, quelques heures par rapport à des verres progressifs qui peuvent prendre plusieurs semaines.
  • Une meilleure acuité visuelle à toutes les distances, de près comme de loin
  • Une transition moins abrupte entre les différentes corrections de près ou de loin
  • La possibilité de voir dans la plupart des situations sans nécessiter de lunettes en complément

Il faut cependant garder en tête que la presbytie évolue jusqu’à l’âge de 65 ans, avec des paliers d’environ une dioptrie tous les 3 à 4 ans. Il est donc recommandé de passer des tests de manière récurrente tout au long de l’évolution de la presbytie. Si le test n’est pas renouvelé plusieurs fois au cours de l’évolution de la presbytie, vous prenez le risque de vivre avec une correction qui n’est pas adaptée à vos besoins.

Les types de lentilles progressives :

1 - Lentilles multifocales rigides - fonctionnement en "vision alternée" : Contrairement aux lentilles souples qui sont "molles" dans un élément liquide, en l’occurrence les larmes et produits d’entretien, les lentilles rigides gardent leur forme de conception. Leur durée de vie est de 1 à 2 ans, elles se portent de jour.

2 - Lentilles multifocales ou concentriques - Lentilles souples - fonctionnement en "vision simultanée": Les lentilles souples de presbytie sont progressives et à vision simultanée, laissant place à l’adaptation cérébrale. Pour ces lentilles à vision simultanée, la lentille possède une zone vision de loin et une zone vision de près. Ces zones de vision sont concentriques : La vision de loin au centre et autour la vision de près et à l'inverse, la vision de près au centre et la vision de loin à l'extérieur (voir le schéma au-dessus).

3 - Lentilles de contact en monovision : Ce mode de correction en mono vision consiste à corriger un œil en vision de loin et l'autre œil en vision de près. Vous portez deux lentilles mono focales mais avec une correction différente pour l’œil droit et pour l’œil gauche. Grâce à un examen, nous déterminons d’abord quel est "l’œil dominant", c'est-à-dire l’œil qui effectue principalement le travail pour la vision de loin, il contrôle également que l’autre œil puisse faire le passage vers une vision de près.

Prenez rendez vous avec un de nos 5 adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Nos marques