Swipe to the left

Déformation de la cornée : causes, symptômes et traitement

Déformation de la cornée : causes, symptômes et traitement
Par Pierre Dencott 5 months ago 3258 Vues Pas de commentaires

La déformation de cornée communément appelée kératocône est une déformation oculaire caractérisée par une cornée qui adopte une forme de cône qui touche 1 personne sur 2000. Il existe plusieurs hypothèses qui tentent d'expliquer ce qui déclenche le kératocône chez les patients, mais la cause exacte de cette maladie oculaire est toujours inconnue. Cette anomalie est généralement détectés pendant l'age de l'adolescence entre 10 et 20 ans.

déformation cornée

Les causes de la déformation de la cornée :

Comme il a été cité ci-haut les causes de la déformation de la cornée (kératocône) sont encore inconnues, mais les spécialistes tendant à penser qu'il s'agirait d'une combinaison des 3 facteurs suivants :

  • Causes de déformation dues à des facteurs génétiques : Une des théories sur les causes du kératocône soutient que la génétique serait à l'origine de cette maladie de déformation de la cornée. Cependant, selon l'information scientifique actuelle, un parent par le sang d'un patient atteint du kératocône a une chance sur dix de le développer. Il y a donc une majorité de patients atteints dont la famille ne comporte aucun autre membre atteint. La déformation de la corné survient souvent chez des personnes ayant une autre maladie, génétique ou ophtalmologique, comme par exemple le syndrome de Marfan, la trisomie 21, la rétinite pigmentaire ou l’amaurose congénitale de Leber (maladie familiale grave des yeux).
  • Causes de déformation dues à des facteurs environnementaux et cellulaires : en plus de la susceptibilité génétique, des facteurs environnementaux sont nécessaires à l’apparition des symptômes cliniques de la maladie. Les contraintes mécaniques, comme le fait de se frotter les yeux ou encore le port de lentilles de contact, pourraient par exemple contribuer à déclencher la maladie.
  • Causes de déformation dues à l'age du patient : en règle générale, la déformation de la cornée fait son apparition à l'adolescence et évolue jusqu'aux débuts de l'âge adulte. Une des théories qui tentent d'expliquer l'arrêt de l'évolution du kératocône ou de cette déformation aux débuts de l'âge adulte prétend que l'exposition aux rayons UV et le vieillissement naturel de la cornée agissent comme une réticulation du collagène cornéen.

Les symptômes de la déformation de la cornée

  • Les effets de la déformation de la cornée varient selon les patients et peuvent être de très légers à très graves.
  • Le kératocône atteint généralement les deux yeux, mais pas avec la même degré de déformation.
  • Dans les premiers stades de la déformation, le kératocône entraîne une vision floue, une sensation de brouillard et une vision déformée par l’astigmatisme.
  • Cette baisse variable de l’acuité visuelle est surtout ressentie en vision de loin et la myopie est souvent associée à une sensibilité excessive à la lumière, à l’apparition d’images parasites avec un éblouissement et à une irritation oculaire, les yeux sont larmoyants.

correction keratocone

  • À mesure que le kératocône évolue, l’astigmatisme et la myopie s’accentuent. Comme la déformation de la cornée est irrégulière, la vision subit une grande distorsion. La vue est brouillée, comparable à ce qu’on voit derrière une vitre quand il pleut beaucoup. Les images peuvent même paraître dédoublées ou multiples.
  • Les personnes atteintes de kératocône doivent changer souvent de lunettes, car celles-ci deviennent vite impuissantes à corriger l’astigmatisme.
  • Dans les stades avancés, la cornée se déforme et s’amincit tellement que des cicatrices apparaissent et l’opacifient, rendant la vision d’autant plus trouble. Mais comme l’évolution peut s’arrêter à tout moment, beaucoup de personnes atteintes de kératocône n’atteignent pas un tel stade.

Comment stabiliser la déformation de la cornée ?

Jusqu'à récemment, on savait comment corriger les effets de la maladie mais on ne savait pas comment la freiner, alors que certaines formes sévères de kératocône évoluent très vite et peuvent aboutir à la perte quasi totale de la vision. Ce sont celles qui touchent les adolescents et les jeunes adultes.

  • Correction du kératocône par lentilles de contact :

La cornée kératocônique présente une surface irrégulière et asymétrique. Les déformations peuvent être centrées dans la zone de la pupille et pénaliser très tôt la vision. Les déformations sont plus souvent en inféro-temporal et diamètre variable. Les images vues par le sujet sont alors dispersées. On prend souvent la comparaison d’un miroir déformant dans lequel l’image est restituée distordue.

La topographie, les prises de mesures et les examens préliminaires permettent au contactologue de déterminer une forme et une puissance de la lentille de contact. Celle-ci posée sur la cornée tient par capillarité grâce aux larmes et à l’alignement de la forme ajustée avec précision.

lentilles pour keratocone

La surface antérieure de la lentille est symétrique et régulière, la face arrière de la lentille est ajustée à la surface irrégulière de la cornée. Les larmes comblent l’espace entre la face arrière de lentille et la cornée. Chez le porteur de lentille, un nouveau système optique est alors créé par l’ensemble « lentille + larmes + cornée ».

Ce nouveau système optique joue optiquement le rôle d’une cornée normale avec une face avant est lisse et régulière. Les rayons lumineux qui arrivent sur l’œil, traversent maintenant le système optique ainsi créé pour se focaliser correctement sur la rétine : la vision optimale est retrouvée.

    1. Les lentilles souples hydrophiles : La correction par lentilles souples hydrophiles est adaptée aux kératocônes minimes ou modérés. Les lentilles souples peuvent être également utilisée en mode « piggy back » pour servir de support et augmenter le confort d’une lentille rigide.
    2. Les lentilles flexibles (semi-rigides) perméables au gaz : La correction par lentilles flexible est adaptée aux kératocônes plus avancés. La lentille de contact est le mode de correction classique du kératocône, mais il ne faut pas adapter trop tôt, quand la solution par lunettes est acceptable, c’est à dire donnant une bonne acuité visuelle. Lorsque la partie périphérique de la cornée non atteinte par le cône, présente des déformations astigmates, on a atteint les limites de la correction par lunettes. L’entretien des lentilles doit être très strict. La sécrétion lacrymale est souvent perturbée, les larmes sont rares et de qualité médiocre. Quand le kératocône est décentré par rapport au centre de la cornée, l’adaptation des lentilles devient assez difficile.
    3. Nouvelle génération de lentilles de contact pour kératocônes : Des lentilles de contact de grand diamètre pour un confort meilleur, une plus grande liberté dans les mouvements des yeux, des activités physiques et sportives plus sûres sans risque de perte. Les nouveaux matériaux permettent une excellente tolérance et une adaptation plus rapide et plus souple. Telles que la lentille sclérale Maxilens Onefit d'une qualité optique d'une lentille rigide avec le confort d'une lentille souple, ultra confortable.
  • Correction chirurgicale :

La correction chirurgicale de la myopie ou de l’astigmatisme reste possible par d’autres méthodes

  • Technique du crosslinking,
  • les anneaux intracornéens,
  • la greffe de cornée.

    Contactez le laboratoire Dencott :

    contactez nous

    Lentille de contact pour kératocone sur mesure

    217, rue Saint-Honoré
    75001 Paris

    Ouverture : Lundi au Vendredi de 9H30 à 18H30 sans interruption

    Tél. : +33(0) 1 42 60 58 66
    Mail : contact@dencott.com

Nos marques