Swipe to the left

Quels sont les types d'Appareillage Oculaire ?

Quels sont les types d'Appareillage Oculaire ?
Par Pierre Dencott Il y a 13 jours 120 Vues Pas de commentaires

Malgré le progrès et l’évolution de la chirurgie ophtalmique qui entraîne la baisse des cas de perte de l’œil, il arrive que des accidents de la vie quotidienne aboutissent à la perte fonctionnelle de l’œil. Ce type d'accident entraîne la perte de vue et impacte souvent l’esthétique de l’œil. Le problème se pose aussi avec certaines maladies (herpès oculaire, tumeurs, uvéite grave, glaucome non traité...). Le nombre d'éviscérations qui consiste à amputer l'intérieur de l’œil et donc de garder que la sclère, ou d'énucléation (on enlève totalement l’œil) ou d'exentération (on enlève tout le contenu de l'orbite), diminue donc.

Ce sera alors ensuite le rôle des ocularistes de notre laboratoire de vous équiper avec une prothèse oculaire à but esthétique; celle-ci permettra une vie sociale normale et le patient ne sentira plus le regard de l'entourage sur cet œil blanc et dévié qui ne lui sert plus à rien. Notre laboratoire accueille les patients monophtalmes : ils vont prendre l'empreinte de la cavité orbitaire, des photos de l'oeil adelphe pour pouvoir reproduire à l'identique la couleur de l’œil valide sur la prothèse.

Les types d'appareillage oculaire :

On peut décrire trois types d'appareillage oculaires : le verre scléral, les prothèses avec mobilité sur implants "corail" ou autres suivant le choix du chirurgien et enfin les épithèses pour orbite.

1) Le verre scléral

Les verres scléraux sont des coques de contact de grand diamètre qui passent en pont au-dessus de la cornée sans la toucher, et qui recouvre la sclère qui est la partie blanche de l'oeil. Ce verre scléral pour être souple ou rigide avec une correction optique ou pas .

Verre scléral prothétique, sclère opaque et pupille noire

Depuis le début de l'année nous avons mis au point un nouveau verre scléral de nouvelles générations pour un meilleur appareillage pour les patients.

lentille sclérale souple esthétique

Le verre scléral est une alternative prothétique qui se développe et permet maintenant d'équiper de nombreux cas sans envisager de chirurgie mutilante. Il s'agit d'une espèce de "verre" qui va recouvrir un œil atrophique et disgracieux. Le résultat d'appareillage par verre scléral lorsque la sensibilité de l’œil le permet, est excellent que ce soit psychologiquement pour le patient ou prophétiquement : moins d'écoulements conjonctivaux - aspect naturel discret très bonne mobilité - dans le temps absence d'énophtalmie et d'accentuation du creux sus tarsal.

exemple de realisation du verre sclérale par dencott

2) Les prothèses avec possibilité de mobilité sur implants .

Elles sont utilisées après des énucléations. Après avoir procédé à l'ablation de l'œil, le chirurgien pose dans ce un implant en corail (hydroxyapatite) dans la cavité orbitaire puis un conformateur. L’hydroxyapatite (HA) est un matériau poreux de synthèse à biocompatibilité optimale car facilement colonisable par les vaisseaux sanguins et fibroblastes. De fait, la fibrovascularisation « intègre » davantage l’implant dans l’organisme, diminuant de manière significative la probabilité d’infection ou de rejet. La hydroxyapatite est un dérivé du corail constitué d’hydroxyde de calcium et phosphate, substance déjà présence dans le corps humain.

Prothéses-Oculaire

La prothèse peut être posée un mois après l'intervention chirurgicale, une fois la cicatrisation confirmée par l'ophtalmologiste. Ce type de prothèse est surtout utilisé dans l’énucléation, positionné à l’intérieur de la capsule de Tenon alors qu’il est plus rare de l’utiliser dans l’éviscération. La HA n’est pas appropriée pour l’ancrage direct des muscles et ce type d’intervention nécessite toujours un revêtement en matière synthétique, auto-logue ou sclère de donneur ; elle est en outre difficile à mouler car sa très forte rugosité provoque un traumatisme direct des tissus avec un risque d’expulsion.

3) Des épithèses permettent de compléter un gros délabrement orbitaire

Les épithèses orbitaires remplacent l’oeil et l’orbite oculaire, aussi appelées épithèses orbito-palpébrales ou épithèses palpébroorbitaires, elles comprennent les paupières, la prothèse oculaire, les cils et les sourcils, elles sont réalisées en collaboration avec un oculariste. Une épithèse orbitaire est une indication pour la réhabilitation d'une malformation congénitale ou suite à une maladie (ablation d'une tumeur par exemple) ou après un traumatisme. La création d'une épithèse orbitaire comprend la prothèse oculaire (l'oeil de verre ou de résine peint et réalisé sur mesure par un oculariste), les paupières avec les cils, parfois les sourcils et le moyen de rétention, comme les aimants si l'ancrage est osseux.

Prenez rendez vous avec un de nos ocularistes sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Nos marques