Swipe to the left

FAQ : 10 Questions, 10 Réponses essentielles sur la maladie du kératocône

FAQ : 10 Questions, 10 Réponses essentielles sur la maladie du kératocône
Par Sylvie Dencott 2 years ago 6199 Vues Pas de commentaires

La maladie du kératocône est toujours « un cas unique ». Il est donc compliqué de répondre à toutes les questions que se posent chaque patient. Seul votre ophtalmologiste pourra, lors de la consultation, vous renseigner sur les caractéristiques et les aspects précis du kératocône. Toutefois, il existe des notions essentielles et communes partagées par les personnes atteintes par cette déformation de la cornée qui méritent d’être détaillées. C’est l’objet de cet article, et nous le présentons sous la forme de « FAQ », pour vous donner les informations importantes et nécessaires à retenir sur cette maladie.

soigner keratocone

  • Question 1 : Que ce que c'est le Kératocône ?

Le kératocône est une pathologie qui affecte l’œil et qui se caractérise par la déformation de la cornée qui prend la forme d'un cône (La cornée est normalement sphérique). Autrement dit, le kératocône est une maladie de la cornée qui va lentement passer d’une forme grossièrement sphérique à une forme très irrégulière et amincie d’allure conique (ectasie vers l’avant). Il s’ensuit une dégradation de la vision. Cette affection qui entraîne des troubles visuels est assez rare puisque les kératocônes ne touchent pas plus d'une personne sur 2 000. Les patients sont essentiellement des adolescents ou des jeunes adultes.

  • Question 2 : Quels sont les symptômes du kératocône ?

Les effets du kératocône varient selon les individus et peuvent être de légers à graves. Comme dans 90 % des cas, les deux yeux sont touchés, mais il est fréquent que le kératocône ne soit diagnostiqué que d’un seul coté, le délai d’apparition dans le deuxième œil étant très variable et pouvant atteindre plusieurs années. Les symptômes de kératocône peuvent inclure :

  • vision floue et/ou déformée
  • sensibilité à l'éblouissement et à la lumière
  • changements fréquents d’ordonnance
  • démangeaisons aux yeux
  • frottements répétés des yeux
  • vision double lorsqu'un œil est couvert et/ou images multiples
  • Question 3 : Quels sont les stades d'évolution du keratocone ?

Les stades d’évolution du kératocône peuvent être classés selon différents critères, on distingue souvent :

  • Stade I : inconfort visuel, baisse d’acuité visuelle avec astigmatisme
  • Stade II : la myopie s’associe à l’astigmatisme
  • Stade III : aggravation des troubles visuels et apparition d’une déformation (protubérance) bien visible de la cornée
  • Stade IV : amincissement associé à une perte de transparence (cicatrices ou opacités au sommet du cône) et risque de kératocône aigu.
  • Question 4 : Est ce que kératocône est une maladie héréditaire ?

Les études génétiques ont démontré que, dans la majorité des cas, le kératocône n’est pas héréditaire, mais les recherches scientifiques sur les jumeaux ont conclu que la maladie affecte plus fréquemment les deux jumeaux monozygotes que les deux hétérozygotes. Il existe des familles de kératocône avec des gènes bien identifiés. Cependant la transmission du Kératocône n’est pas obligatoire et la sévérité de l’atteinte irrégulière. Ceci conduit à la conclusion qu’il existe une composante héréditaire possible.

  • Question 5 : Le kératocône touche-t-il les deux yeux ?
OUI, pour près de 90 % des patients. Le kératocône atteint généralement les deux yeux mais pas avec la même sévérité ou de façon symmetrique.
  • Question 6 : Peut-on prévenir la maladie ?
NON, on ne peut pas la prévenir ni prévoir son évolution.
  • Question 7 : Le kératocône est-il contagieux ?
NON, le kératocône n'est pas une maladie contagieuse.

  • Question 8 : Est ce que kératocône est pris en charge par la sécurité sociale ?

La prise en charge du kératocône par la sécurité sociale est très insuffisante. Le port des lentilles de contact impose des dépenses régulières au « long terme ». La sécurité sociale considère les lentilles de contact comme des produits de confort. Ce n’est pas le cas : les patients atteints de kératocône les portent par obligation et aimeraient bien s’en dispenser… La prise en charge doit être améliorée.

remboursement cpam keratocone

  • Question 9 : Comment se fait le suivi d'un patient atteint d'un kératocône ?

Les patients atteints du kératocône doivent bénéficier d'un suivi par des ophtalmologistes spécialistes par ce périmètre. L'œil qui se manifeste par une déformation de la cornée d’intensité et d’évolution variable selon les personnes. Les lentilles, doivent être réajustées afin de s’adapter aux changements de la forme de la cornée. Les patients portant des lentilles de contact sont encore plus tenus que les autres de consulter régulièrement leur spécialiste, afin de vérifier que l’adaptation améliore la correction de la déformation et que la cornée n’est pas abîmée (les ulcérations pouvant passer inaperçues au début).

  • Question 10 : Comment soigner le kératocône ?

Les symptômes se traitent par le port de lentilles de contact pour freiner l'évolution de la maladie avec les lentilles de contact sclérales sur mesure de dernières générations types Ocellus OCK ou sclérales Maxilens OneFit. Les lentilles de contact rigides sont les plus efficaces pour corriger les effets du kératocône. Rendre régulièrement visite à votre opticien contribuera à établir un diagnostic précoce. Dans les cas les plus graves, une intervention médicale peut être nécessaire. Votre médecin est là pour vous l'expliquer plus en détail.

Prenez rendez vous avec un adaptateur pour découvrir la gamme de lentilles de contact sur mesure de dernières générations qui pourront répondre à vos attente , sport , confort et vision net.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Nos marques