Swipe to the left

3 étapes pour comprendre la technique d’adaptation des lentilles rigides

Par Sylvie Dencott Il y a 7 jours 119 Vues Pas de commentaires

Les lentilles rigides ont succédé aux lentilles dures, avec l’évolution technologique des matériaux utilisés dans leur fabrication, elles sont devenues beaucoup plus confortables. Leurs matériaux sont perméables à l'oxygène.

La première adaptation d'une lentille rigide est plus technique comparé à celle d'une lentille souple : en effet, elles sont un peu plus longues à oublier lors des premiers essais d’adaptation. Chaque clignement de paupières génère un léger inconfort dû à leur passage sur le bord des lentilles. Avec l'aide de l'adaptateur et le choix technique l’intérieur des paupières va habituellement ne plus être sensible à ce contact. La motivation du porteur de la lentille rigide est donc un facteur très important pour atteindre le confort absolu. Le résultat est une vision très supérieur et de haute qualité aussi bien de loin et de prêt.

Examens nécessaires à l’adaptation :

Que ce soit votre premier équipement ou un renouvellement de lentilles, suivre un parcours d'adaptation est important pour préserver le confort et la santé de vos yeux. Pour un première prescription de lentille rigides vous devez indiquez à votre ophtalmologiste le souhait de porter des lentilles rigides dès le début de la consultation. Au cours de ce processus d'adaptation les examens suivant seront proposés :

soigner keratocone

  • L'examen de l’acuité visuelle : elle permet de guider tout le processus de l'adaptation de vos lentilles de contact. En effet, lorsque la correction avec des lunettes de vue n’est plus satisfaisante, votre ophtalmologue vous recommande le port de lentilles rigides. Le trou sténopéique est un verre totalement opaque présentant un trou d’environ 1 mm de diamètre en son centre qui laisse passer les rayons lumineux. Il est placé devant l’œil pour la réalisation de tests ophtalmologiques. Il améliore ainsi l’acuité visuelle en cas de troubles de la réfraction et aggrave les troubles liées au pathologie rétinienne.Il joue le rôle d’une pupille étroite et diminue la tache de diffusion rétinienne. Il diminue les aberration optiques et augmente la profondeur de champ. Il permet ainsi d’augmenter l’acuité visuelle d’un myope.
  • Les mesures kératométriques (courbure de la cornée) : c'est une téchnique de mesure optique et ophtalmologique permettant de mesurer le rayon de courbure de la cornée. Les mesures, qui sont effectuées avec un kératomètre (ou ophtalmomètre) suivant les deux méridiens principaux, permettent de déduire la valeur de l'astigmatisme cornéen. Ces mesures sont très fiables et utiles pour le choix du rayon de la lentille d’essai, mais elles vont permettent avant tout de connaître, en fonction de la kératométrie moyenne obtenue, le stade évolutif kératométrique du kératocône.
  • La vidéotopographie (Orbscan ou autre topographe) est un examen fondamental chez un patient porteur d’un kératocône. Il s’agit d’un relevé topographique des reliefs de la cornée. La topographie spéculaire « réflective » est fondée sur le disque de Placido. Elle permet d’obtenir une cartographie de la courbure cornéenne en fonction de la distance mesurée entre des mires circulaires concentriques projetées sur la cornée. Elle est particulièrement utile pour bien visualiser le sommet du cône, sa position par rapport à l’axe optique et l’amplitude de ses pentes d’aplatissement.

Ces examens réalisés par votre ophtalmologue vont permettre d’évaluer : le stade du kératocône, le siège de son sommet et ses limites. Ils vont servir pour orienter vers le choix d’une lentille rigide d’essai.

Le choix de la lentille est lié au stade évolutif du Kératocône

Après avoir mesuré les courbures de la cornée au réfracto-kératomètre ou si besoin à l’aide du vidéo-topographe, il est déterminé le type, le matériau, le diamètre, le rayon de courbure et la puissance des lentilles. La plupart du temps, des lentilles d’essai seront prescrites et vous devrez en prendre livraison chez votre opticien. Dans certains cas plus complexes (en particulier en cas de kératocône ou de déformation cornéenne), le premier essai sera fait pendant cette consultation (à partir de lentilles de boîte d’essais fourni par le fournisseur Ocellus ou 2MContact) car le calcul théorique de la lentille d’essai est difficile. Le choix de la lentille rigide est directement lié au stade évolutif de la kératocône et à la déformation cornéenne mesurée lors de l’étape précédente.

evolution et stades du keratocone

  • Kératocône débutant ou léger

Dans le kératocône débutant la géométrie de la lentille est standardisée de type sphéro-asphérique. Dans le cas d’un kératocône à aplatissement rapide on utilise des lentilles sphéro-asphériques à fort dégagement. Le diamètre utilisé en général est de 9,60 mm. Une cataracte débutante peut également provoquer un léger dédoublement des images perçues. Il est beaucoup plus difficile si ce n’est impossible d’identifier les formes débutantes et moyennement avancées du kératocône à l’oeil nu. Le recours à la topographie cornéenne est indispensable.

  • Kératocône modéré

Dans le kératocône modéré, les lentilles sphéro-asphériques ne peuvent plus convenir, car elles s’alignent de façon trop importante sur la périphérie cornéenne et vont entraîner un appui péjoratif sur le sommet du cône. Les lentilles sphériques de type tri-courbes permettent de répartir les zones d’appui en évitant une pression excessive sur l’apex. Leur diamètre sera choisi en fonction de l’importance du décentrement du cône visible en élévation postérieure (Orbscan). Le diamètre utilisé est en général de 8,50 à 9 mm et dans les formes les plus décentrées on optera pour un diamètre supérieur à 9,30 mm. Cependant, lorsque les pentes du kératocône sont fortes, les dégagements périphériques peuvent être insuffisants, et des géométries tri-courbes « spéciales kératocône » permettront un meilleur passage des larmes en périphérie. Une absence de dégagement assez large est source d’un moindre confort et majore le risque d’un ventousage en fin de journée (adhérence de la lentille sur la cornée).

  • Kératocône évolué ou sévère

Plus les kératocônes sont évolués plus le nombre de dégagements des lentilles sphériques augmentent et plus ceux-ci s’aplatissent rapidement. Il devient impossible d’équiper des formes évoluées ou sévères avec des lentilles qui ne sont pas « spéciales kératocône ». L’importance du décentrement d’un kératocône conduit également à utiliser, à ces stades évolués, des lentilles de plus grand diamètre pouvant atteindre 11 mm.

L’équipement en lentille est possible pour les trois premiers stades du kératocône, à partir du stade IV une chirurgie sera proposée.

Calcul de la puissance de la lentille

La 2° consultation sera consacrée à l’étude des rapports des lentilles avec la cornée et permettra l’optimisation de leur forme, de leur puissance correctrice. Au cours de celle-ci, vous seront donnés les conseils de port et d’entretien. Si les lentilles doivent être changées, une ou plusieurs consultations supplémentaires sont nécessaires jusqu'à avoir trouvé la lentille optimale. Une consultation plus à distance permettra de vérifier la bonne tolérance, ainsi qu’un contrôle annuel.

Le calcul de la puissance de la lentille n’est réalisé qu’une fois la forme de la lentille définitive sélectionnée car les puissances sont liées aux géométries. Cette réfraction additionnelle à la lentille d’adaptation sera réalisée selon la méthode du brouillard car l’accommodation est importante chez ces patients.

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

10 erreurs à éviter quand on porte des lentilles de contact

Par Morgan Dencott Il y a 21 jours 626 Vues Pas de commentaires

Voici les 10 erreurs courantes à éviter pour garder vos yeux en bonne santé lorsque vous portez des lentilles de contact.

24 sept. 2017 19:06:38

Erreur 1 : Toucher les lentilles sans se laver les mains

C’est le premier réflexe à avoir lorsque vous souhaitez manipuler vos lentilles de contact ! Toutes les bactéries qui se sont accumulées dans vos mains seront transférées sur la lentille de contact. Cela n’est pas hygiénique. C’est pourquoi il faut impérativement se laver les mains avec du savon avant de mettre et d’enlever ses lentilles de contact ! Rincez-vous les mains à l’eau claire puis séchez-les avec une serviette non pelucheuse.

Erreur 2 : Ne jamais nettoyer les lentilles

Cette erreur concerne le cas ou vous n'utilisez pas de lentilles journalières ou jetables ? Dans ce cas,vous êtes tenu de nettoyer vos lentilles de contact quotidiennement en utilisant le produit d'entretien recommandé par votre ophtalmologue. Le fait de ne pas nettoyer vos lentilles peut entraîner l'accumulation de résidus et dans la plupart des cas, provoquer une infection.

Erreur 3 : Ne nettoyer les lentilles que dans la solution

Pour quelques systèmes d’entretien, il n’est pas suffisant de nettoyer les lentilles dans la solution. Si vous devez frotter les lentilles avant de les mettre dans la solution de conservation, il faut le faire pendant 20 bonnes secondes. Le mouvement doit se faire en partant du centre de la lentille de contact vers l'extérieur. Après avoir été massées légèrement avec douceur, les lentilles peuvent être placées dans leur étui.

Erreur 4 : Nettoyer les lentilles avec de l’eau

L’eau du robinet est potable, certes, mais elle n’est pas assez propre pour l’entretien des lentilles. Si les solutions d’entretien pour lentilles existent, cela n’est pas sans raison. L’eau du robinet est une source de germes représentant un véritable danger pour vos yeux. L’eau contient des parasites dit "amibes", qui peuvent se loger sous les lentilles, proliférer et infecter vos yeux. Pouvant aller d’une simple conjonctivite à des maladies oculaires plus importante.

Ne rincez et nettoyez jamais vos lentilles de contact avec l’eau. Il n'est pas conseillé de prendre sa douche avec des lentilles de contact. Si vous vous rendez à la piscine, hammam ou autre sortie aquatique, préférez le port de lentilles journalières que vous jetterez juste après utilisation pour éviter tout risque d’infection.

Erreur 5 : Réutiliser la solution pour lentilles

La solution est prévue pour un seul nettoyage. Le risque infectieux augmente quand on ne change pas ce produit d'entretien à chaque fois qu’on remet ses lentilles dans l’étui. En revanche, si vous ne portez pas vos lentilles plusieurs jours de suite (et n’ouvrez pas du tout l’étui), pas besoin de changer le produit, s’il s’agit bien d’un nettoyant multifonction, contenant des agents conservateurs (il s’agit de la majorité des produits de nettoyage).

Erreur 6 : Laisser la solution pour lentilles dans l’étui

Les rôles des solutions d'entretien de lentilles multifonctions ou « tout-en-un », qui est le mode d'entretien le plus utilisé, sont de nettoyer, décontaminer, hydrater, lubrifier les lentilles de contact. Par conséquent, le matin, après trempage des lentilles dans l'étui, le liquide résiduel se trouve constitué de multiples dépôts (maquillage, graisse, etc) et surtout de microbes (bactéries, champignons, etc).

Ne pas jeter et renouveler cette solution reviendraient à se baigner tous les soirs dans le même bain que la veille !

Seule exception acceptable : si les lentilles de contact ne sont pas portées plusieurs jours de suite, il faudra néanmoins veiller à changer le produit toutes les semaines environ et refaire un cycle de nettoyage complet la veille du jour où les lentilles seront portées.

Erreur 7 : Ne pas essuyer l’étui de lentilles

S’il vous arrive d’oublier de vider la solution utilisée pour conserver vos lentilles de contact, vous devez essuyer impérativement l’étui avec un mouchoir en papier propre. Si vous laissez sécher l’étui pendant toute la journée, la plupart des bactéries ne survivront pas. Avant de verser votre solution pour lentilles de contact, nettoyez précautionneusement le boitier afin d'éviter qu'un film ne se forme au fond de celui-ci et qui pourrait provoquer des infections.

Erreur 8 : Ne jamais nettoyer son étui à lentilles

Même en laissant sécher régulièrement votre étui à l’air libre, ça ne suffit pas. Il faut aussi le nettoyer avec un savon doux une fois par semaine, puis rincer et laisser sécher, bien entendu. Changer d’étui tous les trois à six mois. Ou à chaque fois que vous commencez un nouveau flacon de solution de nettoyage.

Erreur 9 : Conserver ses lentilles au-delà de leur durée de vie

Toutes les lentilles de contact ont une durée de vie déterminée par le fabricant. Celle-ci est extrêmement variable d'une lentille à l'autre puisqu'elle peut aller d'une journée (pour les journalières) à plusieurs mois (pour les traditionnelles). Elle correspond à la durée pour laquelle la lentille est assurée de conserver toutes ses caractéristiques d'origine : perméabilité à l'oxygène, résistance, qualité de surface, résistance aux dépôts, etc. Passé ce délai, en général, la qualité de la lentille diminue sensiblement (vision, confort) et peut, si le port se prolonge, altérer la bonne santé oculaire.

Erreur 10 : S’endormir avec ses lentilles

Les lentilles de contact sont pratiques, c’est sûr, au point même de ne plus vouloir y renoncer. Mais si vous allez dormir avec vos lentilles, quand allez vous les nettoyer ? De nombreux porteurs de lentilles négligent de les retirer avant de dormir. Pourtant, cet oubli peut entraîner une perte d’acuité visuelle et même une cécité. Sans le liquide lacrymal protecteur de la cornée, l’infection est plus facile. Sans compter que des lentilles mal nettoyées ou trop vieilles augmentent les risques. L’œil a besoin de quelques heures par jour pour se régénérer. Ainsi, accordez un peu de repos, non seulement à votre corps, mais aussi à vos yeux.

Une exception toutefois : il existe des lentilles de contact rigides destinées à corriger la myopie qui se portent uniquement la nuit. Cette technique pour corriger la myopie, appelée orthokératologie, consiste à appliquer une lentille rigide qui aplatit temporairement la cornée durant la nuit.

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Participation des laboratoires Dencott et Ocellus au Congrès d’Optométrie et de Contactologie (C.O.C. 2019)​

Par Pierre Dencott 1 month ago 385 Vues Pas de commentaires

DENCOTT et OCELLUS participent au Congrès d’Optométrie et de Contactologie (C.O.C. 2019) qui se tiendra à Montrouge les 20 et 21 janvier 2019. Organisé par l’Association des Optométristes de France.

A cette occasion, les laboratoires DENCOTT et OCELLUS présenteront sa nouvelle lentille sclérale MAXILENS ONEFIT et son traitement HYDRA-PEGTM.

Directrice technique Mme LACROIX WEBER, adaptatrice confirmée du laboratoire DENCOTT

Salle Plénière : Dimanche 20 janvier 2019 à 10H35, Présentation de la lentille sclérale Maxilens OneFit et son traitement Hydra-PEGTM, étude de cas.

Atelier Pratique : Dimanche 20 janvier 2019 à 16H30, Lentille sclérale Maxilens Onefit et son traitement Hydra-PEGTM, Mme HAUGUEL, Mr MONGEOT, pilotez votre adaptation de OneFit avec notre simulateur en ligne, diminuez vos lentilles d’essais pour rendre votre adaptation plus attractive pour le porteur.

Inscrivez vous sur le site de l’AOF, attention il ne reste que quelques places !!!

S'inscrire !

Comment bien porter et entretenir des lentilles cornéennes ?

Par pierre Dencott 1 month ago 405 Vues Pas de commentaires

A quoi servent les lentilles cornéennes?

Les lentilles cornéennes sont de petites lentilles sur prescription médicales portées sur l’œil. Elles sont conçues de façon à corriger les troubles de réfraction et à préserver la santé oculaire. Elles flottent sur le film lacrymal qui recouvre la cornée. Les lentilles de contact servent à compenser les défauts visuels liés à des courbures cornéennes différentes.

lentilles-corneennes

Comment bien porter vos lentilles cornéennes ?

Les renseignements qui suivent doivent compléter les conseils et règles que vous recevez de la part de votre ophtalmologue et de votre adaptateur dans le cadre d’un programme d’adaptation de lentilles de contact sur mesure. Votre ophtalmologiste vous formulera plusieurs recommandations qui peuvent inclure celle que l'on citera ci-dessous :

  • Portez vos lentilles de contact cornéennes uniquement lors de la période recommandée par votre ophtalmologue, même si vous sentez qu'elles sont confortables.
  • Retirez, nettoyez et désinfectez vos lentilles de contact cornéennes aux intervalles prescrits.
  • Utilisez que les produits d’entretien et de désinfection prescrit par votre spécialiste.
  • Soumettez-vous à des examens de contrôle par votre ophtalmologue périodiquement.
  • Sauf indication contraire, évitez de dormir avec vos lentilles de contact sur mesure. Retirer vos lentilles et conservez-les dans le produit d'entretien avant d'aller au lit.
  • Évitez d’utiliser des médicaments ou des gouttes ophtalmiques sans l'avis de votre ophtalmologue.

Comment poser vos lentilles cornéennes ?

Mettre des lentilles de contact est plus facile que vous ne pensez, par contre, cette action exige certaines précautions. Cela prend peut-être un peu de temps pour s’y habituer, mais vous le ferez bientôt sans y penser. Suivez les conseils de notre ophtalmologiste pour bien les manipuler et éviter une infection oculaire.

  • Lavez-vous les mains avec un savon doux ne contenant pas de crème, rincez-les complètement et asséchez-les avec une serviette sans peluche.

lavage mains avant manipulation entilles

  • Évitez de manipuler vos lentilles avec vos ongles et asseyez vous devant une surface plane et clair.
  • Si vous travaillez près d’un évier, fermez le drain du réservoir pour éviter de faire tomber vos lentilles de contact dans les conduites ou utilisez un bouchon spécifique pour cette manipulation au dessus de l'évier.
  • Prenez l’habitude de toujours manipuler la même lentille en premier (droite ou gauche) afin d’éviter de les confondre.
  • Retirez la lentille de contact de son écrin avec le bout du doigt, ou ouvrez le contenant et versez dans la paume de votre main la lentille contenue avec son liquide de rangement.
  • Examinez la lentille de contact pour y repérer toute trace de particules, dépôts ou déchirures.
  • Déposez la lentille de contact cornéenne avec la base arrondie sur votre index sec. Vérifiez si la lentille est à l’endroit. Si elle est à l’endroit, le rebord de la lentille vous semblera horizontal. Si elle est à l’envers, le rebord s’évasera légèrement. Un autre test consiste à placer les lentilles dans un pli de la paume et à fermer la main légèrement afin de plier la lentille. Si le rebord de la lentille tourne vers l’intérieur, la lentille est à l’endroit. Sinon, le rebord s’enroulera vers l’extérieur sur la paume de votre main. Tournez alors la lentille dans votre main.
  • Tirez la paupière inférieure vers le bas avec le majeur de la main qui tient la lentille.
  • Tenez la paupière supérieure et les cils avec l’autre main pour éviter de cligner des yeux.
  • Regardez vers le haut de sorte que la partie blanche de votre œil est visible.
  • Posez la lentille sur la partie blanche exposée de votre œil.
  • Vous pouvez aussi regarder droit devant vous dans le miroir et poser la lentille délicatement sur la cornée.
  • Écartez votre doigt et relâchez lentement d’abord la paupière inférieure, puis la paupière supérieure.
  • Regardez vers le bas pour aider à positionner la lentille et fermez ensuite lentement les yeux quelques secondes.
  • Procédez de la même façon pour poser votre lentille dans l'autre œil.
  • Vous pouvez déposer une ou deux gouttes prescrite par votre ophtalmologue dans vos yeux si la lentille vous semble sèche ou si votre vision devient floue. Si vous pensez qu’il faut le faire plus d’une fois au cours de chaque période, consultez votre médecin ou votre adaptateur.

Comment retirer vos lentilles cornéennes ?

Il ne suffit pas de savoir comment mettre des lentilles cornéennes, il faut également apprendre à les retirer de vos yeux. Les régles ci-dessous ont été conçu pour vous aider à correctement retirer vos lentilles de contact.

  • Lavez-vous les mains avec un savon doux ne contenant pas de crème, rincez-les complètement et asséchez-les avec une serviette non pelucheuse. Fermez ensuite tout drain près de vous.
  • La tête droite, regardez vers le haut aussi loin que vous le pouvez.
  • Abaissez la paupière inférieure de l’œil avec votre majeur et touchez ensuite le rebord inférieur de la lentille avec le bout de votre index.
  • Vous pouvez tenir la paupière supérieure et les cils avec l’autre main pour éviter de cligner des yeux.
  • Tout en continuant à regarder vers le haut, faites glisser la lentille vers le bas dans la partie blanche de l’œil avec votre index.
  • En regardant toujours vers le haut et en tenant la lentille avec votre index, pincez légèrement pression sur la lentille entre le pouce et l’index. Retirez ensuite délicatement de votre œil la lentille « repliée vers le haut ».
  • Vous ne sentirez pas la lentille entre le pouce et l’index, mais vous la sentirez sortir de l’œil.
  • Procédez de la même façon pour enlever l’autre lentille.

Conclusion :

Sentir ses lentilles, cela peut vite devenir insupportable ! Si vos yeux sont secs, l’utilisation de gouttes ophtalmiques lubrifiantes peut vous soulager. Il en existe à base d’hyaluronate, un polymère naturellement sécrété par les glandes lacrymales. Pensez aussi à cligner régulièrement des yeux. Une poussière ou un cil dans l’œil ? Mieux vaut enlever sa lentille et la nettoyer, avant de la remettre. Autre source d’inconfort possible : une petite fissure ou une déchirure sur la lentille. Si c’est le cas, une seule solution s’impose : la changer !

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Peut on porter des lentilles quand on est hypermétrope ?

Par Patrice Dencott 2 months ago 512 Vues Pas de commentaires

Si vous êtes hypermétrope, vous pouvez voir de loin des objets de manière nette, mais avez des difficultés à vous concentrer sur des objets proches de vous. Dans des cas plus graves, il peut être difficile de se concentrer sur des objets quelle que soit la distance. L’hypermétropie peut perturber les activités quotidiennes, telles que la lecture, l’écriture et les autres tâches à réaliser de très près. Cela peut conduire à une fatigue oculaire et à des maux de tête.

hypermétropie et lentilles de contact

Les causes de l’hypermétropie :

L'hypermétropie est un défaut visuel qui gêne la vision de près. Elle survient lorsque l’œil est trop court de la partie avant vers la partie arrière de l’œil ou que la courbe de la cornée n’est pas assez forte. La lumière se concentre alors derrière la rétine au lieu de se concentrer sur celle-ci, ce qui se traduit par une vue floue.

Certains enfants naissent hypermétropes, mais leur vue se corrige généralement elle-même au cours du développement de leurs yeux. Les adultes peuvent devenir hypermétropes, ce qui s’observe plus souvent à l’approche de la cinquantaine.

En outre, il existe une autre forme d’hypermétropie, liée à l’âge et est appelée presbytie.

Les symptômes de l'hypermétropie :

Les signes qui indiquent une hypermétropie sont les suivants :

  • Vision floue des objets proches et des difficultés à la lecture
  • Besoin de plisser les yeux pour voir ces objets correctement
  • Fatigue et douleurs oculaires
  • Brûlures au niveau des yeux
  • Maux de tête au cours d'une lecture ou d'un travail sur l'ordinateur
  • Strabisme chez certains enfants

Quelles sont les personnes avec un risque d'hypermétropie

L'hypermétropie passe souvent inaperçue jusqu'à 30 ans grâce au grand pouvoir d’accommodation de l’œil chez les jeunes. Après 30 ans, ce pouvoir diminue et la vision devient plus floue de près, puis de loin. Après 40 ans, la vision se dégrade de plus en plus, notamment avec l'arrivée de la presbytie.

L'hypermétropie pouvant avoir une origine génétique, les risques de devenir hypermétrope sont plus élevés lorsque l'on a un membre de sa famille qui souffre de ce défaut visuel.

Comment corriger l'hypermétropie ?

Il existe différentes solutions possibles : les lunettes, les lentilles de contact. L'hypermétrope est corrigée par des verres qui ont un effet « loupe » plus ou moins prononcé. Ce sont des verres convexes ou convergents caractérisés sur l'ordonnance par un chiffre positif (exemple : hypermétropie de + 2 dioptries). Les lentilles de contact peuvent également corriger l'hypermétropie. Les verres qui procurent un facteur de correction élevé seront probablement plus épais et plus lourds que les verres servant à corriger une hypermétropie, et certaines personnes les trouvent inconfortables. Les lentilles de contact redonnent un champ visuel entier et une liberté dans le regard et donne ainsi une meilleur acuité.

Les lentilles de contact corrigent depuis de nombreuses années ce type de défaut, en lentilles rigides perméables au gaz et sont plus confortables et plus faciles à adapter depuis une dizaine d'année grâce à l'apport de nouveaux matériaux.

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Les chéquiers privilèges Dencott/2M-Contact Hiver 2018

Par Pierre Dencott 3 months ago 494 Vues Pas de commentaires

Le Chéquier Privilège hiver 2018 du laboratoire Dencott est arrivé !

Le laboratoire Dencott est ravi de vous présenter le Chéquier Privilège pour l'hiver 2018. Le Chéquier Privilège vous fait bénéficier de réductions exclusives sur nos services et produits. Ces Chéquiers de réductions sont valables jusqu’à fin janvier 2019.






Les lentilles de nuit : comment ça marche ?

Par Denis Dencott 3 months ago 1704 Vues Pas de commentaires

Porter des lentilles de contact de nuit pour voir correctement le lendemain. Voilà une possibilité proposé régulièrement par les ophtalmologistes, avec de nouvelles méthodes plaidant en faveur des lentilles d'orthokératologie. Ce traitement consiste à porter des lentilles toute la nuit pour se réveiller avec une vue corrigée.

Comment ça marche une lentille de nuit ?

Le terme de “lentilles de nuit” désigne les lentilles d’orthokératologie. L’orthokératologie ou « Correction par Modelage Cornéen » est un principe qui permet, grâce au port nocturne de lentilles, de voir net tout au long de la journée sans porter ni lentilles ni lunettes. Pour un temps en tout cas. Comment ?

lentilles Orthokeratology

Fonctionnement des lentilles d’orthokératologie

Les lentilles de nuit, orthokératologie ou ortho-K agissent temporairement sur la forme de la cornée, elle permettent d'aplatir la cornée de quelques microns, ce qui fait disparaître artificiellement la myopie. En appliquant ces lentilles pendant 8 heures la nuit, la myopie est ainsi corrigée durant les 24 heures, voire 48 h, qui suivent. Plus besoin donc de porter ses lentilles de contact durant la journée… à condition d’être rigoureux et de bien respecter les consignes d’usage et d’hygiène.

Pour un meilleur traitement avec des lentilles orthokératologie ou ortho-K, nous vous conseillons de respecter les points suivants :

  • Il suffit de poser les lentilles le soir, au coucher et de les retirer au réveil.
  • Il est important de porter les lentilles toutes les nuits (6 heures minimum de façon régulière).Il faut être rigoureux pour bien respecter les consignes d’usage et d’hygiène des lentilles de contact.
  • Au retrait le matin, il faut nettoyer, rincer et décontaminer les lentilles. On utilise un produit oxydant associé à un nettoyant et une déprotéinisation hebdomadaire. Une solution confort à base d'acide hyaluronique et sans conservateur est également indispensable à la pose et au retrait des lentilles.
  • Les lentilles doivent être renouvelées tous les ans.

Quel sont les types de lentilles de nuit ?

Ces lentilles rigides, portées durant le sommeil, aplatissent légèrement la cornée pour réduire sa courbure. Cela permet de corriger la myopie durant la journée du lendemain, sans avoir besoin de ses lunettes. Mais l'effet n'est que temporaire: la cornée reprend ensuite sa forme naturelle, ce qui oblige à remettre toutes les nuits ces lentilles particulières.

ortho-k


Porter des lentilles la nuit pour mieux voir le jour, ce n’est plus un rêve ! Pour corriger la myopie, on porte généralement des verres correcteurs ou des lentilles de contact. c'est une alternative à la chirurgie qui modifie la forme de la cornée. Cette technique est reservée aux faibles myopies (inférieures à moins 5 dioptries) et aux astigmates jusqu'à moins 2 dioptries : l’orthokératologie, ou ortho-K.

Quel sont les avantages de lentilles de nuit ?

Le principal avantage est l'absence de correction optique pendant la journée.

  • Dans la majorité des cas, une bonne vision sans lunettes ou lentilles est atteinte après 2 ou 3 nuits de port nocturne des lentilles avec des résultats optimaux en une semaine.
  • Avec les lentilles d’orthokératologie, l’oxygénation est maximale en port nocturne grâce à l’ultra-perméabilité du matériau.- Les lentilles utilisées sont des lentilles rigides, une période d’accoutumance est nécessaire. Par leur grand diamètre et leur port nocturne, ces lentilles sont confortables.

Les lentilles ortho-K sont donc indiquées en cas :

  • De pratique d'un sport
  • De travail dans une ambiance climatisée ou dans les environnements poussiéreux
  • D’intolérance aux lentilles classiques
  • D’alternative à la chirurgie réfractive

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Quels sont les types d'Appareillage Oculaire ?

Par Pierre Dencott 4 months ago 783 Vues Pas de commentaires

Malgré le progrès et l’évolution de la chirurgie ophtalmique qui entraîne la baisse des cas de perte de l’œil, il arrive que des accidents de la vie quotidienne aboutissent à la perte fonctionnelle de l’œil. Ce type d'accident entraîne la perte de vue et impacte souvent l’esthétique de l’œil. Le problème se pose aussi avec certaines maladies (herpès oculaire, tumeurs, uvéite grave, glaucome non traité...). Le nombre d'éviscérations qui consiste à amputer l'intérieur de l’œil et donc de garder que la sclère, ou d'énucléation (on enlève totalement l’œil) ou d'exentération (on enlève tout le contenu de l'orbite), diminue donc.

Ce sera alors ensuite le rôle des ocularistes de notre laboratoire de vous équiper avec une prothèse oculaire à but esthétique; celle-ci permettra une vie sociale normale et le patient ne sentira plus le regard de l'entourage sur cet œil blanc et dévié qui ne lui sert plus à rien. Notre laboratoire accueille les patients monophtalmes : ils vont prendre l'empreinte de la cavité orbitaire, des photos de l'oeil adelphe pour pouvoir reproduire à l'identique la couleur de l’œil valide sur la prothèse.

Les types d'appareillage oculaire :

On peut décrire trois types d'appareillage oculaires : le verre scléral, les prothèses avec mobilité sur implants "corail" ou autres suivant le choix du chirurgien et enfin les épithèses pour orbite.

1) Le verre scléral

Les verres scléraux sont des coques de contact de grand diamètre qui passent en pont au-dessus de la cornée sans la toucher, et qui recouvre la sclère qui est la partie blanche de l'oeil. Ce verre scléral pour être souple ou rigide avec une correction optique ou pas .

Verre scléral prothétique, sclère opaque et pupille noire

Depuis le début de l'année nous avons mis au point un nouveau verre scléral de nouvelles générations pour un meilleur appareillage pour les patients.

lentille sclérale souple esthétique

Le verre scléral est une alternative prothétique qui se développe et permet maintenant d'équiper de nombreux cas sans envisager de chirurgie mutilante. Il s'agit d'une espèce de "verre" qui va recouvrir un œil atrophique et disgracieux. Le résultat d'appareillage par verre scléral lorsque la sensibilité de l’œil le permet, est excellent que ce soit psychologiquement pour le patient ou prophétiquement : moins d'écoulements conjonctivaux - aspect naturel discret très bonne mobilité - dans le temps absence d'énophtalmie et d'accentuation du creux sus tarsal.

exemple de realisation du verre sclérale par dencott

2) Les prothèses avec possibilité de mobilité sur implants .

Elles sont utilisées après des énucléations. Après avoir procédé à l'ablation de l'œil, le chirurgien pose dans ce un implant en corail (hydroxyapatite) dans la cavité orbitaire puis un conformateur. L’hydroxyapatite (HA) est un matériau poreux de synthèse à biocompatibilité optimale car facilement colonisable par les vaisseaux sanguins et fibroblastes. De fait, la fibrovascularisation « intègre » davantage l’implant dans l’organisme, diminuant de manière significative la probabilité d’infection ou de rejet. La hydroxyapatite est un dérivé du corail constitué d’hydroxyde de calcium et phosphate, substance déjà présence dans le corps humain.

Prothéses-Oculaire

La prothèse peut être posée un mois après l'intervention chirurgicale, une fois la cicatrisation confirmée par l'ophtalmologiste. Ce type de prothèse est surtout utilisé dans l’énucléation, positionné à l’intérieur de la capsule de Tenon alors qu’il est plus rare de l’utiliser dans l’éviscération. La HA n’est pas appropriée pour l’ancrage direct des muscles et ce type d’intervention nécessite toujours un revêtement en matière synthétique, auto-logue ou sclère de donneur ; elle est en outre difficile à mouler car sa très forte rugosité provoque un traumatisme direct des tissus avec un risque d’expulsion.

3) Des épithèses permettent de compléter un gros délabrement orbitaire

Les épithèses orbitaires remplacent l’oeil et l’orbite oculaire, aussi appelées épithèses orbito-palpébrales ou épithèses palpébroorbitaires, elles comprennent les paupières, la prothèse oculaire, les cils et les sourcils, elles sont réalisées en collaboration avec un oculariste. Une épithèse orbitaire est une indication pour la réhabilitation d'une malformation congénitale ou suite à une maladie (ablation d'une tumeur par exemple) ou après un traumatisme. La création d'une épithèse orbitaire comprend la prothèse oculaire (l'oeil de verre ou de résine peint et réalisé sur mesure par un oculariste), les paupières avec les cils, parfois les sourcils et le moyen de rétention, comme les aimants si l'ancrage est osseux.

Prenez rendez vous avec un de nos ocularistes sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Les avantages de lentilles progressives pour les presbytes

Par Pierre Dencott 4 months ago 753 Vues Pas de commentaires

Avec l'évolution de l’âge survient généralement un effet de vieillissement de la vision, appelé presbytie. En vieillissant, les muscles permettant l’accommodation se fatiguent et la vision se détériore. Ce trouble, qui diminue la vision de près, est en réalité présent chez nous dès la naissance mais ne se déclenche que vers l’âge de 45 ans en moyenne. La focalisation de la vision de près se voit donc fortement baissée, et l’on peut corriger ceci grâce aux lentilles progressives. Quelque soit votre défaut visuel (myopie, hypermétropie ou astigmatisme), il est tout à fait possible de corriger la presbytie avec des lentilles progressives. Elles offrent une correction de la vue pour des distances différentes, ce qui signifie qu’elles peuvent corriger la vision de loin et la vision de près en même temps, de façon continue.

trouble de vision presbytie

Elles ont été développées pour corriger à la fois la vision de près et celle de loin. Les lentilles progressives corrigent les amétropies suivantes : myopie, l’hypermétropie et la presbytie.

Avantages des lentilles progressives :

Les lentilles de contact progressives présentent cinq principaux avantages pour les presbytes :

  • Contrairement aux lunettes, pour lesquelles les verres changent la correction entre le haut et le bas du verre, le principe pour les lentilles de contact progressives est celui de la vision simultanée entre vision de près ; vision de loin ; et vision intermédiaire. lentilles progressiveCes lentilles offrent une vision de loin et de près élargie. Les différentes corrections sont situées sur différents axes de la lentille, avec en général la correction de la vue de près au centre de la lentille, la correction de loin sur les bords, et la correction intermédiaire entre les deux. En fait c’est l’œil, et donc le cerveau, qui vont inconsciemment sélectionner l’image. Le champ intermédiaire permet ainsi un changement progressif et non brutal, et optimise donc un champ visuel meilleur, et une vision totalement claire. Pour simplifier, la correction augmente de façon graduelle au sein d’une même lentille.
  • Elles s’adaptent à vos activités et à votre mode de vie, elles sont donc vraiment adaptées aux sportifs.
  • Les avantages des lentilles de contact progressives sont la fluidité de la lentille et le confort de port.
  • Rapidité dans le temps d’adaptation, quelques heures par rapport à des verres progressifs qui peuvent prendre plusieurs semaines.
  • Une meilleure acuité visuelle à toutes les distances, de près comme de loin
  • Une transition moins abrupte entre les différentes corrections de près ou de loin
  • La possibilité de voir dans la plupart des situations sans nécessiter de lunettes en complément

Il faut cependant garder en tête que la presbytie évolue jusqu’à l’âge de 65 ans, avec des paliers d’environ une dioptrie tous les 3 à 4 ans. Il est donc recommandé de passer des tests de manière récurrente tout au long de l’évolution de la presbytie. Si le test n’est pas renouvelé plusieurs fois au cours de l’évolution de la presbytie, vous prenez le risque de vivre avec une correction qui n’est pas adaptée à vos besoins.

Les types de lentilles progressives :

1 - Lentilles multifocales rigides - fonctionnement en "vision alternée" : Contrairement aux lentilles souples qui sont "molles" dans un élément liquide, en l’occurrence les larmes et produits d’entretien, les lentilles rigides gardent leur forme de conception. Leur durée de vie est de 1 à 2 ans, elles se portent de jour.

2 - Lentilles multifocales ou concentriques - Lentilles souples - fonctionnement en "vision simultanée": Les lentilles souples de presbytie sont progressives et à vision simultanée, laissant place à l’adaptation cérébrale. Pour ces lentilles à vision simultanée, la lentille possède une zone vision de loin et une zone vision de près. Ces zones de vision sont concentriques : La vision de loin au centre et autour la vision de près et à l'inverse, la vision de près au centre et la vision de loin à l'extérieur (voir le schéma au-dessus).

3 - Lentilles de contact en monovision : Ce mode de correction en mono vision consiste à corriger un œil en vision de loin et l'autre œil en vision de près. Vous portez deux lentilles mono focales mais avec une correction différente pour l’œil droit et pour l’œil gauche. Grâce à un examen, nous déterminons d’abord quel est "l’œil dominant", c'est-à-dire l’œil qui effectue principalement le travail pour la vision de loin, il contrôle également que l’autre œil puisse faire le passage vers une vision de près.

Prenez rendez vous avec un de nos 5 adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

5 erreurs à éviter lorsque l'on porte des lentilles de contact

Par Patrice Dencott 5 months ago 1241 Vues Pas de commentaires

Les porteurs des lentilles de contact savent à quel point l’hygiène est très importante. Pourtant, quand on est pressé, des erreurs peuvent facilement survenir, le matin en les mettant, ou le soir pour les retirer. Pour éviter de vous blesser les yeux, de provoquer une inflammation ou d'autres cas désagréables, faites attention de ne pas commettre les erreurs suivantes :

1 - Eviter de manipuler ses lentilles de contact sans s’être lavé les mains

Toutes les bactéries qui se sont accumulées dans les mains seront transférées sur la lentille de contact. Cela n’est pas précisément hygiénique. C’est pourquoi il faut impérativement se laver les mains avant de mettre ou d’enlever ses lentilles!

laver les main avant lentilles

2 - Ne jamais utiliser l'eau pour nettoyer ses lentilles de contact

A cours de produit d'entretien pour vos lentilles, vous avez peut-être déjà été tenté de les nettoyer en utilisant l'eau du robinet. Erreur : L’eau du robinet est potable, c'est vrai, mais contient énormément de bactéries dans les tuyaux, incompatible avec l'entretien de vos lentilles de contact sur mesure. Si les solutions d’entretien pour lentilles existent, cela n’est pas sans raison. Rincez vos lentilles selon le protocole stipulé par le fabriquant et utilisez des produits adaptés.

3 - Ne pas respecter la prescription de l’ophtalmologiste quant à la durée de port de vos lentilles

Si vos lentilles sont par exemple conçues pour être portées 15 jours, ne dépassez pas cette limite même si elles ne vous paraissent pas inconfortables. Il est dangereux de garder ses lentilles trop longtemps ! Si vous devez les porter tard dans la soirée, posez-les plus tard dans la journée. Enlevez chaque soir vos lentilles avant que vous coucher. Si les yeux ne reçoivent pas assez d’oxygène, les cornées peuvent se mettre à gonfler, pouvant amener à une abrasion et à une infection si les bactéries parviennent à pénétrer.

4 - Ne pas ranger vos lentilles de contact dans leurs étuis

Conservez vos lentilles dans un étui propre (il est conseillé de renouveler celui-ci fréquemment). Ayez toujours avec vous une dose de produit nettoyant adapté afin de pouvoir déposer vos lentilles dans l'étui en cas de besoin. Il faut veiller aussi à nettoyer l’étui régulièrement pour éviter le dépôt des bactéries.

etui lentille de contact

5 - De garder ses lentilles de contact à la piscine

Même si techniquement, il est possible de nager dans une piscine avec des lentilles de contact et des lunettes de natation, cela présente certains risques non négligeables. Sachez, tout d’abord que l’eau de piscine contient des amibes de type kératite qui sont des parasites responsables d’infections oculaires. Des parasites de type protozoaire, les amibes, sont aussi présents dans toutes les eaux douces non stériles parfaitement, en particulier l'eau du robinet, les eaux minérales, et l'eau de la piscine.

Prenez rendez vous avec un de nos 5 adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Nos marques