Swipe to the left

Comment soulager les symptômes d'allergies printanières lorsqu'on porte des lentilles ?

Par Pierre Dencott Yesterday 42 Vues Pas de commentaires

Ces derniers jours le cauchemar a commencé pour les patients qui souffrent d’allergies printanières. L’augmentation de ce phénomène a doublé en 10 ans et nécessite une surveillance médicale. Le pollen a envahi nos rues et s’infiltre dans nos appartements, dans les fibres des vêtements, dans nos narines et…dans nos yeux.

allergies pollens et lentilles de contact

Larmes, démangeaisons et sensations de brûlures oculaires sont pénibles au quotidien, surtout lorsque l’on porte des lentilles de contact et qu’on prend des antihistaminiques, qui ont tendance à assécher encore plus la cornée. Découvrez dans notre nouvel article des conseils qui pourront vous aider à soulager les effets de cette allergie.

Quels sont les symptômes de l'allergie aux pollens ?

Les symptômes les plus fréquents d’allergie aux pollens sont :
  • Le nez qui coule
  • Les éternuements à répétitions (rhinite)
  • Nez bouché
  • La gorge qui gratte
  • Les yeux rouges, larmoyants et qui picotent
  • Démangeaisons au niveau du palais, du nez et des oreilles
  • Les yeux qui piquent, sensation de sable dans les yeux

Conseils pour soulager les symptômes d'allergies printanières lorsqu'on porte des lentilles

Voici quelques conseils pour limiter votre exposition aux pollens et soulager votre inconfort.

Adaptez votre utilisation de lentilles en fonctions des pics de pollen

En cas de conjonctivite liée aux pollens, si vous êtes porteurs de lentilles de contact, ôtez les le temps de la pollinisation. Si la conjonctivite est très importante, faites attention à la kératite (inflammation de la cornée) qui pourrait abîmer la cornée. Le rhume des foins étant une réaction allergique au pollen et les lentilles de contact favorisant leur dépôt sur votre œil, le meilleur traitement reste encore de les nettoyer le plus souvent possible en cas d’alerte au pollen.

Les porteurs de lentilles de contact doivent évidemment essayer d'éviter autant que possible le pollen en gardant leurs fenêtres fermées. Lorsque que la présence de pollen est importante à l'extérieur, il sera préférable de porter vos lunettes de vue. Les lentilles de contact seront plus appropriées le soir, lorsque les niveaux de pollen redescendent naturellement. En journée privilégiez des lentilles jetables car le pollen adhère aux surfaces humides et les lentilles cornéennes sont du nombre. Portez des lentilles de contact quotidiennes jetables pendant la saison des allergies.

Renforcez le soin de vos lentilles mensuelles ou bimensuelles

Le pollen a cette propriété de se glisser où bon lui semble de part sa volatilité, ceux qui sont sujets au rhume des foins le savent bien et vos accessoires pour lentilles comme vos mains n'échappent pas à cette règle.

Redoublez donc de vigilance lorsque vous procédez à l’entretien de vos lentilles de contact mensuelles ou hebdomadaires notamment en vous lavant consciencieusement les mains.

pack_menicare_pure_et_progent_1_1

Pensez également à rincer régulièrement vos lentilles de contact afin d’éliminer le dépôt qui peut se former à la surface, pour cela les petites bouteilles de solution entretien peuvent se transporter facilement et donc s’avérer très pratiques.

Humidifiez régulièrement vos lentilles de contact

Gardez toujours à portée de main un petit flacon de gouttes hydratantes (humidifiantes) qui peuvent être utilisées avec tous types de lentilles contact y compris les lentilles journalières et les lentilles en silicone hydrogel. Il est à noter qu'il ne faut pas utiliser l’eau du robinet, de l’eau minérale ou votre salive pour humidifier, rincer ou conserver vos lentilles de contact. Vous pourrez ainsi ré-humidifier vos yeux en un seul geste en cas d’inconfort. Ne frottez pas vos yeux même si vos lentilles de contact vous démangent avec le rhume des foins. Pour soulager les symptômes de l'allergie apposez une compresse ou un linge humide sur vos yeux pour les soulager quasi instantanément.

Prenez rendez vous avec un de nos 5 adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Comment les lentilles de nuit arrivent à stopper l’évolution de la myopie ?

Par Patrice Dencott Il y a 15 jours 183 Vues Pas de commentaires

La myopie est un trouble de la vision qui se caractérise par une vision nette de près mais une vision floue de loin. Myopie et astigmatisme sont fréquemment associés, et peuvent se corriger avec des lunettes, des lentilles. La correction choisie dépend du degré (force) et de l’origine (cornée ou cristallin) de l’astigmatisme. Le problème de l'évolution de la myopie chez l'enfant se pose à grande échelle. On estime actuellement à un milliard le nombre d'enfants atteints de myopie. Ces enfants, à l'âge adulte, ne risquent pas uniquement de souffrir d'une mauvaise vision de loin, mais aussi de rétinopathies (le risque de développer une rétinopathie augmente fortement avec la myopie).

lentilles de nuit

Il existe différents niveaux de myopie variant d’un sujet à un autre qui se traduisent par une pénalisation visuelle plus ou moins importante. Les myopes « légers » ne sont pas obligés de corriger leur myopie en permanence mais seulement dans des situations à risques ou nécessaires comme conduire, aller au cinéma, faire du sport, etc... D'autres auront une vision détériorée, même de près.

L'orthokératologie, appelé orthok ou lentilles de nuit : nouvelle solution pour freiner la myopie

L'orthokératologie, voilà une méthode qui pourrait bien s'imposer. Son principe ? Une lentille rigide fabriquée sur mesure est posée sur l'œil durant la nuit pour aplanir légèrement la cornée et compresser mécaniquement certaines cellules. Plusieurs études ont en effet montré que l'utilisation de ces lentilles permettrait de freiner une évolution galopante de manière très efficace.

L’orthokératologie (ou ortho-k) est une solution efficace pour corriger la myopie chez les patients qui ne supportent pas les lentilles toute la journée pour des raisons personnelles. La gêne qu’elles occasionnent ne se ressent pas durant la nuit, puisque ces lentilles d’orthokératologie s’adaptent à vos yeux tout au long de votre sommeil en changeant peu à peu leur forme.

Comment agissent les lentilles Ortho-K?

Les lentilles Ortho-K ont été conçues pour remodeler progressivement et petit à petit la superficie centrale de la cornée et réduire ainsi la myopie.


L’orthokératologie nécessite une adaptation chez les patients

Ces lentilles sont spécifiques à chacun qui nécessitent un processus d'adaptation. Conçues en rapport avec la forme de la cornée, ces lentilles agissent peu à peu sur celle-ci pour changer sa forme, afin de profiter d’une vue impeccable pendant la journée. Le changement est un processus doux et lent qui se termine à la fin de la journée pour que vos yeux reprennent leur forme habituelle. Vous êtes donc prêts à remettre vos lentilles pour la nuit.

Est ce que l’orthokératologie est-elle possible pour tous les patients ?

Les gens qui souffrent de faible myopie peuvent généralement porter ce type de lentilles de contact. Il n’y a pas d’âge pour les patients à partir de 6 ans, c’est surtout le degré de myopie qui est pris en compte. Les lentilles sont adaptées pour les gens qui ont un maximum de 5 dioptries de myopie maximum.

Prenez rendez vous avec un de 5 nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Quel est l’intérêt d’adapter des lentilles rigides ?

Par Morgan Dencott Il y a 27 jours 389 Vues Pas de commentaires

La lentille de contact rigide est le traitement de choix des formes modérées et sévères du kératocône tant que la cornée reste transparente. Le but de cet article est de rappeler les caractéristiques des lentilles rigides perméables aux gaz destinées à l’équipement du kératocône, et discuter des techniques et des principes de l’adaptation. Depuis 60 ans nous mettons à profit notre savoir faire et notre expertise pour vous apporter des nouvelles technologies de lentille de contact sur mesure pour les différents types de pathologie : Kératocône, syndrome de l’œil sec, lentille multifocale, lentille post greffe, etc.

Quels défauts de vision nécessitent l'adaptation des lentilles rigides ?

Votre ophtalmologue vous a prescrit le port des lentilles rigides perméables au gaz. Le matériau utilisé dans la fabrication de ces lentilles laissent passer le maximum d’oxygène pour que vos yeux respirent.

Les lentilles rigides sont perméables aux gaz et sont une solution au syndrome de l’œil sec (sécheresse oculaire) et au traitement du kératocône. Elles doivent être ajustées avec beaucoup de soins par un spécialiste de l'adaptation. Le kératocône évoluant, il sera nécessaire d’effectuer un suivi régulier afin d’adapter les lentilles en fonction de la progression de la vision.

lentilles rigides keratocone

Que vous soyez myope, hypermétrope, presbyte et/ou astigmate, quelque soit votre besoin visuel, ces lentilles vous apportent une sécurité et une qualité de vision inégalée pour longtemps. De la petite enfance à la presbytie, il n’y a pas d’âge pour commencer à en porter. Les lentilles rigides (ou lentilles perméables aux gaz) ne se déforment pas. Elles ont une durée de vie importante (+ ou - 2 ans) et est recommandée pour les fortes corrections, les déficiences en larmes (syndrome de l’œil sec) ou encore pour certains astigmatismes. Il est à noter que les lentilles rigides nécessitent une adaptation particulière et un temps d'adaptation un peu plus long.

Comment se déroule l'adaptation des lentilles rigides ?

Après avoir mesuré les courbures de la cornée au réfracto-kératomètre ou si besoin à l’aide du vidéo-topographe, il est déterminé le type, le matériau, le diamètre, le rayon de courbure et la puissance des lentilles rigide à prescrire au patient. La plupart du temps, des lentilles rigides d’essai seront prescrites en premier. Dans certains cas plus complexes (en particulier en cas de kératocône ou de déformation cornéenne), le premier essai sera fait pendant cette consultation (à partir de lentilles de boîte d’essais) car le calcul théorique de la lentille d’essai est difficile. La 2° consultation sera consacrée à l’étude des rapports des lentilles avec la cornée et permettra l’optimisation de leur forme, de leur puissance correctrice. Au cours de celle-ci, vous seront donnés les conseils de port et d’entretien. Si les lentilles doivent être changées, une ou plusieurs consultations supplémentaires sont nécessaires jusqu'à avoir trouvé la lentille optimale. Une consultation plus à distance permettra de vérifier la bonne tolérance, ainsi qu’un contrôle annuel.

Quel est le temps d'accoutumance d'une lentille rigide ?

Une période d'accoutumance est nécessaire (quelques jours), pendant laquelle il faudra porter les lentilles durant un nombre d'heures de plus en plus élevé ( 1H, 2H, 4H, etc...), convenu à l'avance avec l'adaptateur, jusqu'à atteindre la journée complète.

Sous ces lentilles rigides, le film de larmes est plus important et l'oxygénation de l’œil se fait beaucoup plus facilement. En revanche, s'il vous arrive de traverser une atmosphère avec des poussières, des particules peuvent se glisser sous les lentilles et rendre le port inconfortable, il faudra alors les en déloger en les rinçant avec une solution d'entretien.

Il est conseillé de porter ces lentilles rigides tous les jours, même quelques heures seulement, afin de permettre aux yeux de conserver "l'habitude" de leur présence. La qualité de la vision qu'elles procurent permet d'oublier facilement ces petites contraintes.

Cerise sur le gâteau : à l'usage, elle s'avèrent beaucoup plus économiques que les lentilles souples car elles ont une durée de vie de 18 à 24 mois.

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Confort et hygiène pour votre prothèse oculaire

Par Patrice Dencott 1 month ago 490 Vues Pas de commentaires

Chaque prothèse oculaire est un modèle unique individuel qui, par sa teinte, sa forme et son volume, est parfaitement adapté aux spécificités du globe oculaire du patient.

Les différentes formes de prothèses oculaires

Il existe différents types de prothèses oculaires, leurs volumes varient en fonction de l'espace disponible après l'acte chirurgical.

La première catégorie se caractérise par des prothèses fabriquées suite à des interventions chirurgicales, comme une énucléation (ablation de l'œil) ou une éviscération (extraction du contenu de l'œil) : celles-ci sont assez épaisses et reposent dans la cavité de l’œil.

La deuxième catégorie correspond à des prothèses plus fines appelées “verres scléraux”. Ils permettent d'équiper de nombreux patients sans envisager l'énucléation de l’œil. Cette prothèse est une lentille souple qui va recouvrir un œil abîmé, va le rendre esthétique, va moins laisser la lumière passer pour les patients qui auraient un globe oculaire encore un peu fonctionnel et qui les gêneraient.

Quand faut-il changer une prothèse oculaire ?

La plupart des professionnels de la santé recommandent que votre prothèse soit remplacée tous les 6 ans. La durée de vie d’une prothèse varie d’un patient à l’autre et en fonction de l’état chimique de l’orbite. La modification du visage et de la cavité. Chez les enfants plus régulièrement pour suivre leur croissance, soit touts les ans pour les enfants en bas age. A savoir qu’il est déconseillé de la garder plusieurs années . Il est important de réaliser que votre prothèse a une durée de vie limitée et doit être remplacée tous les 6 ans sauf modification de la cavité ou problème de confort et écoulement anormal de votre œil , après consultation de votre oculariste et votre ophtalmologiste.

Le remplacement total de la prothèse tous les six ans et deux repolissages annuels sont pris en charge à 100%.

Le repolissage doit être fait tous les six mois , il permet le nettoyage de l'état de surface de la prothèse et redonne au patient un confort, une meilleur fonction des paupières et diminue le risque d'infection, ainsi qu'un nouvel éclat de l'iris et de la sclère.

Un entretien correct de la prothèse oculaire doit être effectué tous les jours pour éviter toutes contaminations, irritations et risques d’infections.

Comment bien faire le nettoyage journalier

On se lave toujours les mains avant de manipuler sa prothèse, on nettoie sa cavité avec du chlorure de sodium en unidose .On pose sa prothèse sur un mouchoir papier propre on effectue un nettoyage avec un savon pour lentille de contact ( Contopharma DENCOTT ) puis on le rince avec une unidose de chlorure de sodium .

Importance de bien nettoyer ces cils, tous les jours pour retirer les dépôts de secrétions pour éviter quelles ne rentrent dans la cavité .

Puis on vérifie que vos cils sont bien propre ( sans dépôt ni sécrétion) et on vérifie sa cavité avant de remette sa prothèse .

Très important : on ne retire jamais sa prothèse pendant plusieurs heures(sauf cas particulier), le porteur porte son équipement jour et nuit pour éviter la rétractation de la cavité .

Un nettoyage professionnel, le repolissage

Le polissage permet un nettoyage de l'état de surface de la prothèse ou de la coque sclérale, l’élimination des dépôts de protéines, aidant ainsi à réduire les risques d’une forte conjonctivite papillaire. Si ce tissu conjonctival est endommagé, il faudra la remplacer afin d’éviter tous risques d'infections .

C’est pourquoi nous avons créé une page de service d’entretien sur notre site Web pour que l’entretien des prothèses oculaires soit suivi et qu’elles soient renvoyées dans les 24 à 48 heures.

Bien entretenir et nettoyer votre prothèse oculaire c'est s'assurer un confort de port et diminuer les risques infections et problèmes, au maximum .

Nettoyage de la prothèse oculaire :

En règle générale il est conseillé de manipuler le moins souvent possible votre prothèse pour éviter un excès de sécrétions muqueuses. Pour procéder au nettoyage de votre prothèse oculaire, nous vous conseillons de vous asseoir à une table, d’étaler une serviette propre non pelucheuse devant vous et d’y déposer un petit récipient contenant de l’eau. Le nettoyage de votre prothèse oculaire se fait ainsi de manière sûre et simple.

Polissage bi- annuel de votre prothèse :

Afin d'enlever le dépôt protéinique et pour redonner également de l'éclat à votre prothèse oculaire consultez votre oculariste pour procéder au polissage de la prothèse oculaire. Cet entretien est indispensable au moins une fois par an. Il permet d’enlever le dépôt de sécrétions. Le polissage de la prothèse permet une amélioration du mouvement de la paupière sur la prothèse.

Polissage et entretien prothèse oculaire laboratoire Dencott

Ce rendez-vous permet aussi à l'oculariste de vérifier l'état de la prothèse et son adaptation à la cavité oculaire. Dans la plupart des cas nous recommandons un rendez-vous deux fois par an (avec prise en charge sécurité sociale).

Pour tous les porteurs, il est possible que ce contrôle se fasse tous les 6 mois. Ceci a pour but de s’assurer que l’adaptation de votre prothèse oculaire soit toujours conforme à la cavité orbitaire ou à l’œil phtisique et de pouvoir s’adapter aux évolutions morphologiques (La cavité orbitaire et l’œil phtisique évoluent tout au long de la vie).

Prenez rendez vous avec un de nos ocularistes sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Myopie chez les jeunes, comment ralentir et contrôler la progression ?

Par Pierre Dencott 2 months ago 734 Vues Pas de commentaires

La faute aux écrans, le temps passé devant les ordinateurs, les tablettes et les smartphones, les consoles de jeux a doublé le phénomène de la myopie chez les jeunes de 15 à 24 ans. En Europe ce défaut de vision à atteint 40% de cette population. Selon les prévisions démographiques, 50 % de la population mondiale sera myope en 2050. Au cours de cet article nous allons présenter la solution pour limiter la progression de la myopie chez les jeunes ?

Qu'est ce que la myopie et pourquoi dit-on qu'un œil myope est trop long ?

La myopie chez les jeunes est souvent liée à un œil trop long ou le cristallin trop convergent. Autrement dit, la distance entre la cornée et la rétine est trop importante. L'image d'un objet à l'infini se forme en avant de la rétine. Le punctum remotum est situé à une distance finie, variant avec la gravité de la myopie.

La focalisation de l'image d'un correction myopie l'objet éloigné se forme donc en avant de la rétine et la vision de loin est floue. Par contre, la vision de près est nette. Elle permet de lire sans lunettes. Plus la myopie est forte plus le texte doit être rapproché. Pour un oeil normal le punctum remotum (qui est le point le plus éloigné de l’œil pouvant être vu net) se situe à l'infini. Pour un oeil myope il est rapproché à moins de 5 mètres.

Oeil trop long

L'oeil myope est trop long ou le cristallin trop convergent. L'image se forme en avant de la rétine (à gauche).

Cette distance de lecture nette est inversement proportionnelle à la myopie chez les jeunes. Par exemple pour -3 dioptrie elle est de 0,33 m, pour - 5 dioptrie le punctum remotum est de 0,20 m. Les images se forment en avant de la rétine, et non sur celle-ci. Résultat… elles sont floues. Votre progéniture voit mal de loin, mais bien de près. La myopie peut apparaître dès l'age de 6 à 7 ans. Le hic, c’est qu’elle évolue régulièrement. Elle ne se stabilise en effet le plus souvent qu’à l’âge adulte.

Quelles sont les différentes formes de myopies ?

On peut distinguer plusieurs types de myopie, selon le mécanisme impliqué, le type d’évolution, ou l’existence de pathologies associées (conduisant à la même gêne) :

  • Myopie axiale : C’est une myopie dont le mécanisme principal est l’élongation du globe oculaire. La longueur axiale moyenne de l’œil humain « emmétrope » est proche de 23 mm (2,3 cm). En ce cas, l’œil est trop long, la focalisation de rayons provenant de l'infini se fait avant la rétine.
  • Myopie d'indice (de puissance) : Celles-ci sont liées à une augmentation de l’indice de réfraction du cristallin à cause d'une cataracte. Les rayons se focalisent avant la rétine.
  • Myopie cornéenne : La myopie cornéenne est un type particulier de myopie réfractive. L’augmentation de la puissance cornéenne entraîne une augmentation de la puissance focale de l’œil : les rayons lumineux issus d’une source lointaine sont trop réfractés par la cornée (ils convergent en avant de la rétine), alors que la longueur axiale n’est pas statistiquement supérieur à la moyenne.

Pour corriger la myopie, le médecin ophtalmologue, après un examen des yeux de l'enfant ou du jeune, pourra proposer le port de lentilles de contact.

MiSightMD 1 day : une lentille de contact pour ralentir la progression de la myopie chez les jeunes

CooperVision a mis au point MiSightMD 1 day—la première lentille souple qui s’est révélée efficace pour ralentir la progression de la myopie chez les jeunes et les enfants. En freinant l’évolution de la myopie, « le risque de décollement rétinien et de maculopathie myopique peut être réduit à termes ». Lentille souple à contrôle myopique avec de très bon résultats.

MiSight-1-dayfreinage-myopie


Cette lentille de contact souple utilise la technologie brevetée ActivControl qui se compose de 4 zones optiques : 2 zones de traitements et 2 zones de corrections. « Les zones de traitement focalisent les images en avant de la rétine et non en arrière. Cette défocalisation myopique permet de contrôler l’élongation axiale et donc l’évolution de la réfraction ». C'est à dire une zone de correction au centre pour que l'enfant voit correctement.

Cette lentilles de contact est conçue pour gérer les principaux facteurs qui influencent la progression de la myopie.

• MiSightMD 1 day utilise la technologie ActivControlMD qui permet de contrôler l’allongement de la longueur axiale et de corriger l’erreur de réfraction1,4
• Il est prouvé que MiSightMD 1 day réduit de plus de la moitié la progression de la myopie de + 59% et l’allongement de la longueur axiale de l'oeil de 52%, comparativement aux lentilles cornéennes simple vision, on peut adapter ces lentilles dès l'age de 8 ans.

Nouvelle lentille pour contrôler l’évolution de la myopie chez les jeunes

Les lentilles MiSightMD 1 day sont conçues pour être facile à utiliser et assurer la tranquillité d’esprit
• Après seulement un mois d’utilisation, 85 % des enfants ont conclu que MiSightMD 1 day était facile à insérer et 100 % ont dit qu’elle était facile à retirer.
• MiSightMD 1 day est aussi facile à ajuster que des lentilles simple vision.

Découvrez l'intérêt de l’orthokératologie dans la freination de la myopie chez les jeunes en vidéo :

Cette vidéo montre l’intérêt de l’orthokératologie dans la freination de la myopie chez les jeunes comparée aux autres moyens existants (Source : CNews).


Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

3 étapes pour comprendre la technique d’adaptation des lentilles rigides

Par Sylvie Dencott 2 months ago 916 Vues Pas de commentaires

Les lentilles rigides ont succédé aux lentilles dures, avec l’évolution technologique des matériaux utilisés dans leur fabrication, elles sont devenues beaucoup plus confortables. Leurs matériaux sont perméables à l'oxygène.

La première adaptation d'une lentille rigide est plus technique comparé à celle d'une lentille souple : en effet, elles sont un peu plus longues à oublier lors des premiers essais d’adaptation. Chaque clignement de paupières génère un léger inconfort dû à leur passage sur le bord des lentilles. Avec l'aide de l'adaptateur et le choix technique l’intérieur des paupières va habituellement ne plus être sensible à ce contact. La motivation du porteur de la lentille rigide est donc un facteur très important pour atteindre le confort absolu. Le résultat est une vision très supérieur et de haute qualité aussi bien de loin et de prêt.

Examens nécessaires à l’adaptation :

Que ce soit votre premier équipement ou un renouvellement de lentilles, suivre un parcours d'adaptation est important pour préserver le confort et la santé de vos yeux. Pour un première prescription de lentille rigides vous devez indiquez à votre ophtalmologiste le souhait de porter des lentilles rigides dès le début de la consultation. Au cours de ce processus d'adaptation les examens suivant seront proposés :

soigner keratocone

  • L'examen de l’acuité visuelle : elle permet de guider tout le processus de l'adaptation de vos lentilles de contact. En effet, lorsque la correction avec des lunettes de vue n’est plus satisfaisante, votre ophtalmologue vous recommande le port de lentilles rigides. Le trou sténopéique est un verre totalement opaque présentant un trou d’environ 1 mm de diamètre en son centre qui laisse passer les rayons lumineux. Il est placé devant l’œil pour la réalisation de tests ophtalmologiques. Il améliore ainsi l’acuité visuelle en cas de troubles de la réfraction et aggrave les troubles liées au pathologie rétinienne.Il joue le rôle d’une pupille étroite et diminue la tache de diffusion rétinienne. Il diminue les aberration optiques et augmente la profondeur de champ. Il permet ainsi d’augmenter l’acuité visuelle d’un myope.
  • Les mesures kératométriques (courbure de la cornée) : c'est une téchnique de mesure optique et ophtalmologique permettant de mesurer le rayon de courbure de la cornée. Les mesures, qui sont effectuées avec un kératomètre (ou ophtalmomètre) suivant les deux méridiens principaux, permettent de déduire la valeur de l'astigmatisme cornéen. Ces mesures sont très fiables et utiles pour le choix du rayon de la lentille d’essai, mais elles vont permettent avant tout de connaître, en fonction de la kératométrie moyenne obtenue, le stade évolutif kératométrique du kératocône.
  • La vidéotopographie (Orbscan ou autre topographe) est un examen fondamental chez un patient porteur d’un kératocône. Il s’agit d’un relevé topographique des reliefs de la cornée. La topographie spéculaire « réflective » est fondée sur le disque de Placido. Elle permet d’obtenir une cartographie de la courbure cornéenne en fonction de la distance mesurée entre des mires circulaires concentriques projetées sur la cornée. Elle est particulièrement utile pour bien visualiser le sommet du cône, sa position par rapport à l’axe optique et l’amplitude de ses pentes d’aplatissement.

Ces examens réalisés par votre ophtalmologue vont permettre d’évaluer : le stade du kératocône, le siège de son sommet et ses limites. Ils vont servir pour orienter vers le choix d’une lentille rigide d’essai.

Le choix de la lentille est lié au stade évolutif du Kératocône

Après avoir mesuré les courbures de la cornée au réfracto-kératomètre ou si besoin à l’aide du vidéo-topographe, il est déterminé le type, le matériau, le diamètre, le rayon de courbure et la puissance des lentilles. La plupart du temps, des lentilles d’essai seront prescrites et vous devrez en prendre livraison chez votre opticien. Dans certains cas plus complexes (en particulier en cas de kératocône ou de déformation cornéenne), le premier essai sera fait pendant cette consultation (à partir de lentilles de boîte d’essais fourni par le fournisseur Ocellus ou 2MContact) car le calcul théorique de la lentille d’essai est difficile. Le choix de la lentille rigide est directement lié au stade évolutif de la kératocône et à la déformation cornéenne mesurée lors de l’étape précédente.

evolution et stades du keratocone

  • Kératocône débutant ou léger

Dans le kératocône débutant la géométrie de la lentille est standardisée de type sphéro-asphérique. Dans le cas d’un kératocône à aplatissement rapide on utilise des lentilles sphéro-asphériques à fort dégagement. Le diamètre utilisé en général est de 9,60 mm. Une cataracte débutante peut également provoquer un léger dédoublement des images perçues. Il est beaucoup plus difficile si ce n’est impossible d’identifier les formes débutantes et moyennement avancées du kératocône à l’oeil nu. Le recours à la topographie cornéenne est indispensable.

  • Kératocône modéré

Dans le kératocône modéré, les lentilles sphéro-asphériques ne peuvent plus convenir, car elles s’alignent de façon trop importante sur la périphérie cornéenne et vont entraîner un appui péjoratif sur le sommet du cône. Les lentilles sphériques de type tri-courbes permettent de répartir les zones d’appui en évitant une pression excessive sur l’apex. Leur diamètre sera choisi en fonction de l’importance du décentrement du cône visible en élévation postérieure (Orbscan). Le diamètre utilisé est en général de 8,50 à 9 mm et dans les formes les plus décentrées on optera pour un diamètre supérieur à 9,30 mm. Cependant, lorsque les pentes du kératocône sont fortes, les dégagements périphériques peuvent être insuffisants, et des géométries tri-courbes « spéciales kératocône » permettront un meilleur passage des larmes en périphérie. Une absence de dégagement assez large est source d’un moindre confort et majore le risque d’un ventousage en fin de journée (adhérence de la lentille sur la cornée).

  • Kératocône évolué ou sévère

Plus les kératocônes sont évolués plus le nombre de dégagements des lentilles sphériques augmentent et plus ceux-ci s’aplatissent rapidement. Il devient impossible d’équiper des formes évoluées ou sévères avec des lentilles qui ne sont pas « spéciales kératocône ». L’importance du décentrement d’un kératocône conduit également à utiliser, à ces stades évolués, des lentilles de plus grand diamètre pouvant atteindre 11 mm.

L’équipement en lentille est possible pour les trois premiers stades du kératocône, à partir du stade IV une chirurgie sera proposée.

Calcul de la puissance de la lentille

La 2° consultation sera consacrée à l’étude des rapports des lentilles avec la cornée et permettra l’optimisation de leur forme, de leur puissance correctrice. Au cours de celle-ci, vous seront donnés les conseils de port et d’entretien. Si les lentilles doivent être changées, une ou plusieurs consultations supplémentaires sont nécessaires jusqu'à avoir trouvé la lentille optimale. Une consultation plus à distance permettra de vérifier la bonne tolérance, ainsi qu’un contrôle annuel.

Le calcul de la puissance de la lentille n’est réalisé qu’une fois la forme de la lentille définitive sélectionnée car les puissances sont liées aux géométries. Cette réfraction additionnelle à la lentille d’adaptation sera réalisée selon la méthode du brouillard car l’accommodation est importante chez ces patients.

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

10 erreurs à éviter quand on porte des lentilles de contact

Par Morgan Dencott 3 months ago 1335 Vues Pas de commentaires

Voici les 10 erreurs courantes à éviter pour garder vos yeux en bonne santé lorsque vous portez des lentilles de contact.

24 sept. 2017 19:06:38

Erreur 1 : Toucher les lentilles sans se laver les mains

C’est le premier réflexe à avoir lorsque vous souhaitez manipuler vos lentilles de contact ! Toutes les bactéries qui se sont accumulées dans vos mains seront transférées sur la lentille de contact. Cela n’est pas hygiénique. C’est pourquoi il faut impérativement se laver les mains avec du savon avant de mettre et d’enlever ses lentilles de contact ! Rincez-vous les mains à l’eau claire puis séchez-les avec une serviette non pelucheuse.

Erreur 2 : Ne jamais nettoyer les lentilles

Cette erreur concerne le cas ou vous n'utilisez pas de lentilles journalières ou jetables ? Dans ce cas,vous êtes tenu de nettoyer vos lentilles de contact quotidiennement en utilisant le produit d'entretien recommandé par votre ophtalmologue. Le fait de ne pas nettoyer vos lentilles peut entraîner l'accumulation de résidus et dans la plupart des cas, provoquer une infection.

Erreur 3 : Ne nettoyer les lentilles que dans la solution

Pour quelques systèmes d’entretien, il n’est pas suffisant de nettoyer les lentilles dans la solution. Si vous devez frotter les lentilles avant de les mettre dans la solution de conservation, il faut le faire pendant 20 bonnes secondes. Le mouvement doit se faire en partant du centre de la lentille de contact vers l'extérieur. Après avoir été massées légèrement avec douceur, les lentilles peuvent être placées dans leur étui.

Erreur 4 : Nettoyer les lentilles avec de l’eau

L’eau du robinet est potable, certes, mais elle n’est pas assez propre pour l’entretien des lentilles. Si les solutions d’entretien pour lentilles existent, cela n’est pas sans raison. L’eau du robinet est une source de germes représentant un véritable danger pour vos yeux. L’eau contient des parasites dit "amibes", qui peuvent se loger sous les lentilles, proliférer et infecter vos yeux. Pouvant aller d’une simple conjonctivite à des maladies oculaires plus importante.

Ne rincez et nettoyez jamais vos lentilles de contact avec l’eau. Il n'est pas conseillé de prendre sa douche avec des lentilles de contact. Si vous vous rendez à la piscine, hammam ou autre sortie aquatique, préférez le port de lentilles journalières que vous jetterez juste après utilisation pour éviter tout risque d’infection.

Erreur 5 : Réutiliser la solution pour lentilles

La solution est prévue pour un seul nettoyage. Le risque infectieux augmente quand on ne change pas ce produit d'entretien à chaque fois qu’on remet ses lentilles dans l’étui. En revanche, si vous ne portez pas vos lentilles plusieurs jours de suite (et n’ouvrez pas du tout l’étui), pas besoin de changer le produit, s’il s’agit bien d’un nettoyant multifonction, contenant des agents conservateurs (il s’agit de la majorité des produits de nettoyage).

Erreur 6 : Laisser la solution pour lentilles dans l’étui

Les rôles des solutions d'entretien de lentilles multifonctions ou « tout-en-un », qui est le mode d'entretien le plus utilisé, sont de nettoyer, décontaminer, hydrater, lubrifier les lentilles de contact. Par conséquent, le matin, après trempage des lentilles dans l'étui, le liquide résiduel se trouve constitué de multiples dépôts (maquillage, graisse, etc) et surtout de microbes (bactéries, champignons, etc).

Ne pas jeter et renouveler cette solution reviendraient à se baigner tous les soirs dans le même bain que la veille !

Seule exception acceptable : si les lentilles de contact ne sont pas portées plusieurs jours de suite, il faudra néanmoins veiller à changer le produit toutes les semaines environ et refaire un cycle de nettoyage complet la veille du jour où les lentilles seront portées.

Erreur 7 : Ne pas essuyer l’étui de lentilles

S’il vous arrive d’oublier de vider la solution utilisée pour conserver vos lentilles de contact, vous devez essuyer impérativement l’étui avec un mouchoir en papier propre. Si vous laissez sécher l’étui pendant toute la journée, la plupart des bactéries ne survivront pas. Avant de verser votre solution pour lentilles de contact, nettoyez précautionneusement le boitier afin d'éviter qu'un film ne se forme au fond de celui-ci et qui pourrait provoquer des infections.

Erreur 8 : Ne jamais nettoyer son étui à lentilles

Même en laissant sécher régulièrement votre étui à l’air libre, ça ne suffit pas. Il faut aussi le nettoyer avec un savon doux une fois par semaine, puis rincer et laisser sécher, bien entendu. Changer d’étui tous les trois à six mois. Ou à chaque fois que vous commencez un nouveau flacon de solution de nettoyage.

Erreur 9 : Conserver ses lentilles au-delà de leur durée de vie

Toutes les lentilles de contact ont une durée de vie déterminée par le fabricant. Celle-ci est extrêmement variable d'une lentille à l'autre puisqu'elle peut aller d'une journée (pour les journalières) à plusieurs mois (pour les traditionnelles). Elle correspond à la durée pour laquelle la lentille est assurée de conserver toutes ses caractéristiques d'origine : perméabilité à l'oxygène, résistance, qualité de surface, résistance aux dépôts, etc. Passé ce délai, en général, la qualité de la lentille diminue sensiblement (vision, confort) et peut, si le port se prolonge, altérer la bonne santé oculaire.

Erreur 10 : S’endormir avec ses lentilles

Les lentilles de contact sont pratiques, c’est sûr, au point même de ne plus vouloir y renoncer. Mais si vous allez dormir avec vos lentilles, quand allez vous les nettoyer ? De nombreux porteurs de lentilles négligent de les retirer avant de dormir. Pourtant, cet oubli peut entraîner une perte d’acuité visuelle et même une cécité. Sans le liquide lacrymal protecteur de la cornée, l’infection est plus facile. Sans compter que des lentilles mal nettoyées ou trop vieilles augmentent les risques. L’œil a besoin de quelques heures par jour pour se régénérer. Ainsi, accordez un peu de repos, non seulement à votre corps, mais aussi à vos yeux.

Une exception toutefois : il existe des lentilles de contact rigides destinées à corriger la myopie qui se portent uniquement la nuit. Cette technique pour corriger la myopie, appelée orthokératologie, consiste à appliquer une lentille rigide qui aplatit temporairement la cornée durant la nuit.

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Participation des laboratoires Dencott et Ocellus au Congrès d’Optométrie et de Contactologie (C.O.C. 2019)​

Par Pierre Dencott 3 months ago 952 Vues Pas de commentaires

DENCOTT et OCELLUS participent au Congrès d’Optométrie et de Contactologie (C.O.C. 2019) qui se tiendra à Montrouge les 20 et 21 janvier 2019. Organisé par l’Association des Optométristes de France.

A cette occasion, les laboratoires DENCOTT et OCELLUS présenteront sa nouvelle lentille sclérale MAXILENS ONEFIT et son traitement HYDRA-PEGTM.

Directrice technique Mme LACROIX WEBER, adaptatrice confirmée du laboratoire DENCOTT

Salle Plénière : Dimanche 20 janvier 2019 à 10H35, Présentation de la lentille sclérale Maxilens OneFit et son traitement Hydra-PEGTM, étude de cas.

Atelier Pratique : Dimanche 20 janvier 2019 à 16H30, Lentille sclérale Maxilens Onefit et son traitement Hydra-PEGTM, Mme HAUGUEL, Mr MONGEOT, pilotez votre adaptation de OneFit avec notre simulateur en ligne, diminuez vos lentilles d’essais pour rendre votre adaptation plus attractive pour le porteur.

Inscrivez vous sur le site de l’AOF, attention il ne reste que quelques places !!!

S'inscrire !

Comment bien porter et entretenir des lentilles cornéennes ?

Par pierre Dencott 4 months ago 710 Vues Pas de commentaires

A quoi servent les lentilles cornéennes?

Les lentilles cornéennes sont de petites lentilles sur prescription médicales portées sur l’œil. Elles sont conçues de façon à corriger les troubles de réfraction et à préserver la santé oculaire. Elles flottent sur le film lacrymal qui recouvre la cornée. Les lentilles de contact servent à compenser les défauts visuels liés à des courbures cornéennes différentes.

lentilles-corneennes

Comment bien porter vos lentilles cornéennes ?

Les renseignements qui suivent doivent compléter les conseils et règles que vous recevez de la part de votre ophtalmologue et de votre adaptateur dans le cadre d’un programme d’adaptation de lentilles de contact sur mesure. Votre ophtalmologiste vous formulera plusieurs recommandations qui peuvent inclure celle que l'on citera ci-dessous :

  • Portez vos lentilles de contact cornéennes uniquement lors de la période recommandée par votre ophtalmologue, même si vous sentez qu'elles sont confortables.
  • Retirez, nettoyez et désinfectez vos lentilles de contact cornéennes aux intervalles prescrits.
  • Utilisez que les produits d’entretien et de désinfection prescrit par votre spécialiste.
  • Soumettez-vous à des examens de contrôle par votre ophtalmologue périodiquement.
  • Sauf indication contraire, évitez de dormir avec vos lentilles de contact sur mesure. Retirer vos lentilles et conservez-les dans le produit d'entretien avant d'aller au lit.
  • Évitez d’utiliser des médicaments ou des gouttes ophtalmiques sans l'avis de votre ophtalmologue.

Comment poser vos lentilles cornéennes ?

Mettre des lentilles de contact est plus facile que vous ne pensez, par contre, cette action exige certaines précautions. Cela prend peut-être un peu de temps pour s’y habituer, mais vous le ferez bientôt sans y penser. Suivez les conseils de notre ophtalmologiste pour bien les manipuler et éviter une infection oculaire.

  • Lavez-vous les mains avec un savon doux ne contenant pas de crème, rincez-les complètement et asséchez-les avec une serviette sans peluche.

lavage mains avant manipulation entilles

  • Évitez de manipuler vos lentilles avec vos ongles et asseyez vous devant une surface plane et clair.
  • Si vous travaillez près d’un évier, fermez le drain du réservoir pour éviter de faire tomber vos lentilles de contact dans les conduites ou utilisez un bouchon spécifique pour cette manipulation au dessus de l'évier.
  • Prenez l’habitude de toujours manipuler la même lentille en premier (droite ou gauche) afin d’éviter de les confondre.
  • Retirez la lentille de contact de son écrin avec le bout du doigt, ou ouvrez le contenant et versez dans la paume de votre main la lentille contenue avec son liquide de rangement.
  • Examinez la lentille de contact pour y repérer toute trace de particules, dépôts ou déchirures.
  • Déposez la lentille de contact cornéenne avec la base arrondie sur votre index sec. Vérifiez si la lentille est à l’endroit. Si elle est à l’endroit, le rebord de la lentille vous semblera horizontal. Si elle est à l’envers, le rebord s’évasera légèrement. Un autre test consiste à placer les lentilles dans un pli de la paume et à fermer la main légèrement afin de plier la lentille. Si le rebord de la lentille tourne vers l’intérieur, la lentille est à l’endroit. Sinon, le rebord s’enroulera vers l’extérieur sur la paume de votre main. Tournez alors la lentille dans votre main.
  • Tirez la paupière inférieure vers le bas avec le majeur de la main qui tient la lentille.
  • Tenez la paupière supérieure et les cils avec l’autre main pour éviter de cligner des yeux.
  • Regardez vers le haut de sorte que la partie blanche de votre œil est visible.
  • Posez la lentille sur la partie blanche exposée de votre œil.
  • Vous pouvez aussi regarder droit devant vous dans le miroir et poser la lentille délicatement sur la cornée.
  • Écartez votre doigt et relâchez lentement d’abord la paupière inférieure, puis la paupière supérieure.
  • Regardez vers le bas pour aider à positionner la lentille et fermez ensuite lentement les yeux quelques secondes.
  • Procédez de la même façon pour poser votre lentille dans l'autre œil.
  • Vous pouvez déposer une ou deux gouttes prescrite par votre ophtalmologue dans vos yeux si la lentille vous semble sèche ou si votre vision devient floue. Si vous pensez qu’il faut le faire plus d’une fois au cours de chaque période, consultez votre médecin ou votre adaptateur.

Comment retirer vos lentilles cornéennes ?

Il ne suffit pas de savoir comment mettre des lentilles cornéennes, il faut également apprendre à les retirer de vos yeux. Les régles ci-dessous ont été conçu pour vous aider à correctement retirer vos lentilles de contact.

  • Lavez-vous les mains avec un savon doux ne contenant pas de crème, rincez-les complètement et asséchez-les avec une serviette non pelucheuse. Fermez ensuite tout drain près de vous.
  • La tête droite, regardez vers le haut aussi loin que vous le pouvez.
  • Abaissez la paupière inférieure de l’œil avec votre majeur et touchez ensuite le rebord inférieur de la lentille avec le bout de votre index.
  • Vous pouvez tenir la paupière supérieure et les cils avec l’autre main pour éviter de cligner des yeux.
  • Tout en continuant à regarder vers le haut, faites glisser la lentille vers le bas dans la partie blanche de l’œil avec votre index.
  • En regardant toujours vers le haut et en tenant la lentille avec votre index, pincez légèrement pression sur la lentille entre le pouce et l’index. Retirez ensuite délicatement de votre œil la lentille « repliée vers le haut ».
  • Vous ne sentirez pas la lentille entre le pouce et l’index, mais vous la sentirez sortir de l’œil.
  • Procédez de la même façon pour enlever l’autre lentille.

Conclusion :

Sentir ses lentilles, cela peut vite devenir insupportable ! Si vos yeux sont secs, l’utilisation de gouttes ophtalmiques lubrifiantes peut vous soulager. Il en existe à base d’hyaluronate, un polymère naturellement sécrété par les glandes lacrymales. Pensez aussi à cligner régulièrement des yeux. Une poussière ou un cil dans l’œil ? Mieux vaut enlever sa lentille et la nettoyer, avant de la remettre. Autre source d’inconfort possible : une petite fissure ou une déchirure sur la lentille. Si c’est le cas, une seule solution s’impose : la changer !

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Peut on porter des lentilles quand on est hypermétrope ?

Par Patrice Dencott 4 months ago 857 Vues Pas de commentaires

Si vous êtes hypermétrope, vous pouvez voir de loin des objets de manière nette, mais avez des difficultés à vous concentrer sur des objets proches de vous. Dans des cas plus graves, il peut être difficile de se concentrer sur des objets quelle que soit la distance. L’hypermétropie peut perturber les activités quotidiennes, telles que la lecture, l’écriture et les autres tâches à réaliser de très près. Cela peut conduire à une fatigue oculaire et à des maux de tête.

hypermétropie et lentilles de contact

Les causes de l’hypermétropie :

L'hypermétropie est un défaut visuel qui gêne la vision de près. Elle survient lorsque l’œil est trop court de la partie avant vers la partie arrière de l’œil ou que la courbe de la cornée n’est pas assez forte. La lumière se concentre alors derrière la rétine au lieu de se concentrer sur celle-ci, ce qui se traduit par une vue floue.

Certains enfants naissent hypermétropes, mais leur vue se corrige généralement elle-même au cours du développement de leurs yeux. Les adultes peuvent devenir hypermétropes, ce qui s’observe plus souvent à l’approche de la cinquantaine.

En outre, il existe une autre forme d’hypermétropie, liée à l’âge et est appelée presbytie.

Les symptômes de l'hypermétropie :

Les signes qui indiquent une hypermétropie sont les suivants :

  • Vision floue des objets proches et des difficultés à la lecture
  • Besoin de plisser les yeux pour voir ces objets correctement
  • Fatigue et douleurs oculaires
  • Brûlures au niveau des yeux
  • Maux de tête au cours d'une lecture ou d'un travail sur l'ordinateur
  • Strabisme chez certains enfants

Quelles sont les personnes avec un risque d'hypermétropie

L'hypermétropie passe souvent inaperçue jusqu'à 30 ans grâce au grand pouvoir d’accommodation de l’œil chez les jeunes. Après 30 ans, ce pouvoir diminue et la vision devient plus floue de près, puis de loin. Après 40 ans, la vision se dégrade de plus en plus, notamment avec l'arrivée de la presbytie.

L'hypermétropie pouvant avoir une origine génétique, les risques de devenir hypermétrope sont plus élevés lorsque l'on a un membre de sa famille qui souffre de ce défaut visuel.

Comment corriger l'hypermétropie ?

Il existe différentes solutions possibles : les lunettes, les lentilles de contact. L'hypermétrope est corrigée par des verres qui ont un effet « loupe » plus ou moins prononcé. Ce sont des verres convexes ou convergents caractérisés sur l'ordonnance par un chiffre positif (exemple : hypermétropie de + 2 dioptries). Les lentilles de contact peuvent également corriger l'hypermétropie. Les verres qui procurent un facteur de correction élevé seront probablement plus épais et plus lourds que les verres servant à corriger une hypermétropie, et certaines personnes les trouvent inconfortables. Les lentilles de contact redonnent un champ visuel entier et une liberté dans le regard et donne ainsi une meilleur acuité.

Les lentilles de contact corrigent depuis de nombreuses années ce type de défaut, en lentilles rigides perméables au gaz et sont plus confortables et plus faciles à adapter depuis une dizaine d'année grâce à l'apport de nouveaux matériaux.

Prenez rendez vous avec un de nos adaptateurs sur Paris.

Téléphone : 01 42 60 44 02

Nous contacter !

Nos marques